C’est officiel et définitif : l’amendement au projet de loi « Égalité et citoyenneté » visant à instaurer un « service civique obligatoire » pour les « jeunes » a été définitivement rejeté par l’Assemblée Nationale, assemblée qui avait pourtant adopté cette mesure début juillet dernier.

Le « service civique obligatoire » c’était 9 mois imposés à tou-te-s les 18-25 ans : 3 mois de « classe républicaine » à 18 ans et 6 mois de « service civique » dans une association, une collectivité ou une entreprise, payés au-dessous du seuil de pauvreté pour un volume horaire pouvant aller jusqu’à 48h semaine ! Et bien le « SCO » n’aura pas lieu !

Après des mois de mobilisation et notamment une pétition initiée par Solidaires Étudiant-e-s et le syndicat ASSO, qui a été signée et relayée par de nombreuses organisations et de nombreux collectifs, c’est une (petite) victoire ! Car c’est bien notre mobilisation qui justifie, selon les propos même du Ministre, l’abandon du SCO. Le gouvernement souhaitant probablement éviter, à quelques mois des scrutins présidentiels et législatifs, un nouveau mouvement social.

Le combat n’est pas terminé ! Ce type de projet pourrait revenir bien vite à l’agenda parlementaire. De plus, le « service civique » en soi reste un dispositif nuisible, contribuant à précariser et à discriminer les jeunes, tant qu’il ne sera pas rémunéré au moins à hauteur du SMIC et intégré au droit commun du travail.


Communiqué en PDF :

Service Civique Obligatoire : le gouvernement et le Parlement reculent enfin !