Le chauffage des serres en hiver ne doit pas être autorisé en agriculture biologique, sauf production de plants et mise hors gel. La Confédération paysanne s’est déjà exprimée sur ce sujet lors de la réunion du Comité bio d’Interfel en quittant ce comité.

La Confédération paysanne soutient donc la pétition initiée par la FNAB. Il est primordial de s’attaquer aussi aux racines du problème car une industrialisation de la production de fruits et légumes n’est pas la réponse adéquate au besoin de relocalisation.

Ces projets de serres chauffées géantes, massivement subventionnés en bio comme en conventionnel, s’inscrivent dans un contexte d’énorme pression exercée par les importations. Les soutenir, c’est prendre le risque de déstabiliser les marchés locaux.

[…]

>> Serres chauffées : la bio doit permettre la relocalisation de la production et non son industrialisation

Article publié le 10 juin 2019


Article publié le 10 Juin 2019 sur Solidaires.org