Forte répression policiÚre à Belgrade


Le gouvernement Serbe a annoncĂ© un couvre-feu imposĂ© ce week-end, provoquant un soulĂšvement Ă  Belgrade. Le Parlement a Ă©tĂ© pris d’assaut par des milliers de manifestants. Les protestataires dĂ©noncent la gestion douteuse de la crise du Covid-19.

En effet, le gouvernement a mis en place des mesures trĂšs dures de confinement, officiellement pour lutter contre la pandĂ©mie, tout en dĂ©confinant trĂšs vite au mois de mai pour autoriser les compĂ©titions sportives et surtout pour que la campagne Ă©lectorale ait lieu, avec l’organisation de grands meetings. Les Ă©lections ont eu lieu le 21 juin, boycottĂ©es par l’opposition.

Le PrĂ©sident ne s’est ensuite pas privĂ© de fĂȘter la victoire Ă©crasante de son parti par un bain de foule au siĂšge de la majoritĂ©, oĂč personne, pas mĂȘme le ministre de la SantĂ©, ne portait de masque.

Ce confinement autoritaire et Ă  gĂ©omĂ©trie variable a provoquĂ© la rĂ©volte. Des violences policiĂšres importantes ont Ă©tĂ© signalĂ©es Ă  Belgrade, oĂč la tension ne retombe pas.


25k
fb-share-icon156695

27k


Article publié le 10 Juil 2020 sur Nantes-revoltee.com