Août 17, 2022
Par Le Monde Libertaire
22 visites

par René Berthier le 18 août 2022

Sempé est mort

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6676

in NEW YORKER. Septembre 1981

Dans une autre vie, quand j’étais très très jeune, l’idée m’est venue de m’inscrire à l’Institut d’études politiques de Paris , autrement dit Sciences Po. Un peu surpris, j’avais réussi la sélection d’entrée pour l’année préparatoire.
Ce fut une année fort instructive pour tout un tas de raisons qui n’ont rien à voir avec Sempé, pendant lesquelles, n’ayant pas un rond, je passai plus de temps à mettre sur pied des stratégies pour trouver à bouffer qu’à travailler.
Bref, l’association des étudiants de Sciences Po organisait chaque année un raout auquel étaient conviées nombre de personnalités politiques et littéraires. Ça se passait dans le vaste hall d’entrée de l’immeuble de la rue Saint-Guillaume.

Cette année-là avaient été invités (entre autres) Raymond Aron, Edgar Faure et… Sempé.
Ceux de ma génération sauront qui étaient Raymond Aron et Edgar Faure: des éléphants de l’Université et de la Politique.

Les invités étaient installés de manière à former un demi-cercle et disposaient chacun d’une petite table d’écolier. Sempé était blotti entre Raymond Aron et Edgar Faure. Deux longues files d’étudiants attendaient devant la table de ces derniers pour pouvoir leur parler. Il n’y avait pas un chat devant la table de Sempé… sauf moi, paralysé par la timidité. Je suis resté là pendant plusieurs minutes, comme un idiot sans oser lui adresser la parole.
J’étais entré dans un dessin de Sempé…

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …




Source: Monde-libertaire.fr