Mai 21, 2017
Par Paris Luttes
70 visites


Le séminaire Conséquences propose une séance sur la théorie du “spectacle” de Guy Debord, théorie à notre sens fondamentale pour comprendre la réalité politique et sociale actuelle du capitalisme. Mercredi 24 mai à 19h à l’école des Beaux-Arts, amphithéâtre du Mûrier.

Guy Debord et la théorie du “spectacle” avec Pierre-Ulysse Barranque
Mercredi 24 mai à l’école des Beaux-Arts [1], Amphithéâtre du Mûrier, 19h

C’est avec le concept de “spectacle” que Guy Debord a développé une critique radicale de la société capitaliste de son époque. Ce concept, plusieurs fois remanié et aux sens multiples, traverse l’essentiel de son œuvre, puisque Debord le développe dès la conférence de fondation de l’Internationale Situationniste en 1957, qu’il lui consacre son premier grand essai théorique dans La Société du Spectacle en 1967, et qu’il ne cessera de l’enrichir théoriquement jusque dans ses derniers ouvrages et films des années 80/90.

Nous aimerions montrer dans cette intervention ce que le concept de “spectacle” doit à la philosophie de Marx. Et nous voudrions également présenter les différentes formes que prend ce concept dans l’œuvre de Debord : “spectaculaire diffus”, “spectaculaire concentré”, puis “spectaculaire intégré”. Nous pensons effectivement qu’avec la catégorie de “spectacle”, Debord a proposé une autre histoire du XXe siècle, et qu’il est plus qu’urgent de se réapproprier cette histoire pour comprendre ce jeune XXIe siècle dans lequel nous vivons et nous luttons.


[1] École des Beaux-Arts, 14 Rue Bonaparte, 75006




Source: