Décembre 17, 2021
Par Manif Est
391 visites


Information publiée et mise à jour sur bureburebure.info.

N’hésitez pas à remplir le formulaire de pré-inscription (non obligatoire).

Pourquoi un chantier à « la gare » ?

La gare de Luméville est un lieu stratégique de la lutte contre le projet d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure (Cigéo).

Elle sera menacée d’expropriation par l’Andra car elle est sur le tracé de la voie ferré qui amènerait du matériel de construction et des déchets radioactifs (2 trains castor par semaine) si le projet se réalise.

Améliorer le bâtiment permettra à plus de monde de venir lutter sur place dans de bonnes conditions. La gare est actuellement mal isolée et donc difficilement chauffable. Les conditions de vie sur place en hiver sont rudes et le chantier sera principalement dédié à l’amélioration de l’isolation du bâtiment.

Les chantiers prévus

On organise une semaine de chantiers à la gare de Luméville. Voici les gros chantiers au programme :

  • isolation du toit (pose d’isolants, bardage),
  • isolation des murs en pierre de la cuisine (pose d’isolants et bardage),
  • refaire le plafond de la librairie pour en faire un lieu utilisable,
  • isolation du sleeping en mixité choisie MINT (Meuf Intersexe Non-binaire Trans).

Si on a le temps et la motivation, on pourra aussi finir la salle de bains, travailler sur le système élec, améliorer l’isolation des portes (et en poser de nouvelles), faire un nouveau plancher, etc.

Infos pratiques

Le chantier aura lieu à l’ancienne gare de Luméville (à 6 km de Bure, entre les villes de Luméville en Ornois et Mandres en Barrois). Plus d’infos sur bureburebure.info pour savoir comment venir : https://bureburebure.info/venir/

Sur place il n’y aura qu’un sleeping utilisable. Il y a également possibilité de dormir à la maison de résistance à Bure à 6km, il y aura des navettes possible. Le sleeping y est chauffé et une partie de celui-ci est en mixité choisie MINT . Il y a des couvertures et des matelas sur place mais n’hésitez pas à ramener un sac de couchage.

Des repas collectifs vegan seront cuisinés à la gare le midi et le soir et il y aura de quoi petit déjeuner sur place. Il y aura un planning d’autogestion pour la cuisine.

Il y aura de l’eau potable dans des tonnes à eau, de l’électricité en quantité limitée (panneaux solaires et générateur) ainsi qu’un accès à Internet.

Il y a un formulaire de pré-inscription. Il n’est pas obligatoire mais ça nous permet d’anticiper combien de personnes viendront et aussi de connaitre vos besoins / envies / demandes / propositions. C’est par ici : https://framaforms.org/chantier-a-la-gare-1639127785

L’hiver à la Gare de Luméville

La semaine de chantier a lieu en plein hiver à la Gare qui est un bâtiment mal isolé. La grande majorité des travaux se passeront en intérieur et on allumera des poêles à bois. Ces poêles permettront d’avoir plusieurs points chauds dans la maison pour se réchauffer.

Mais on s’attend quand même à ce qu’il fasse plutôt froid en général notamment la nuit dans le dortoir (le dortoir à la maison de résistance est chauffé et bien isolé). Prévoyez donc des habits chauds.

Inclusivité

Les travaux seront d’autant plus beaux si nous nous sentons tou-tes légitimes et à l’aise pour bricoler, poser des questions, se tromper, faire n’importe quoi, apprendre et bricoler mieux encore. Alors même si vous ne vous sentez pas particulièrement compétent-es en isolation-…etc, n’hésitez pas à venir !

On a envie de prendre le temps pour du partage de compétences et de la transmission sur les outils et les chantiers si envies.

Programmation provisoire

Le chantier aura lieu tout les jours de 9h30 à 17h30 afin de travailler avec la lumière du jour.

Il y aura des points chantier tous les jours à 14h.

Mardi 1 février

Le premier jour sera dédié à l’apprentissage des outils, à la préparation – découverte des chantiers et un moment important pour s’approprier les lieux. On y prévoit aussi une discussion sur l’inclusivité dans les chantiers.

Du 2 au 6 février

Journées de chantier. On aimerait aussi que les personnes venant puissent proposer ce qui leur plait. On prévoit également plusieurs discussions et ateliers :

  • Présentation de la lutte à bure et de la gare
  • Projection
  • Soirée jeu
  • toute proposition est la bienvenue

Lundi 7 février

Le dernier jour sera dédié au nettoyage de la gare, au rangement et à la documentation de ce qui a été fait et qui reste à faire.

C’est possible d’arriver avant et de rester après.

Affiche à télécharger ici si envie de faire tourner l’info :

JPEG - 327.6 ko



Source: Manif-est.info