DĂ©cembre 18, 2021
Par Le Monde Libertaire
213 visites


Cet Ă©crivain d’origine londonienne installĂ© a frĂ©quentĂ© tĂŽt les milieux rĂ©volutionnaires de la capitale. Jules Morhy-Mac Sweeny est nĂ© en 1863. Durant la commune, sa mĂšre accueille les fĂ©dĂ©rĂ©s blessĂ©s et les soigne, la lĂ©gende voulant que l’enfant ait participĂ© Ă  la construction de barricade et ait Ă©tĂ© arrĂȘtĂ© puis libĂ©rĂ©. Sa mĂšre meurt en 1872, l’enfant promet d’Ɠuvrer pour la Sociale alors que le pĂšre catholique conservateur et autoritaire confie l’éducation de son fils Ă  un curĂ©. Michel fugue et survit d’expĂ©dient. InstallĂ© sur les contreforts de Montmartre, il frĂ©quente Louise Michel, Jean-Baptiste ClĂ©ment et devient en 1879 dĂ©jĂ  Ă©tĂ© secrĂ©taire du cercle socialiste. Il participe aux hommages rendu aux combattants de la commune. ArrĂȘtĂ© pour rĂ©bellion pour avoir rĂ©pondu aux flics « assassins et misĂ©rables Â», la Justice le condamne : un mois de prison et seize francs d’amende. ArrĂȘtĂ© une nouvelle fois l’annĂ©e suivante, Louise Michel prend publiquement sa dĂ©fense. Il fonde alors la RĂ©publique sociale. ArrĂȘtĂ© pour la troisiĂšme fois en deux ans, il Ă©choppe de neuf mois de prison. L’éditeur socialisant Maurice LachĂątre l’embauche Ă  la librairie du progrĂšs. Mais, l’expĂ©rience dure peu. Retour Ă  la case prison aprĂšs l’émeute du 9 mars 1883, durant laquelle avec Louise Michel et Emile Pouget, il participe Ă  l’autorĂ©duction de boulangerie. L’éditeur Tallandier l’a repĂ©rĂ© et l’embauche pour des travaux de rĂ©daction. ParallĂšlement, avec l’accord de l’éditeur, il republie et rĂ©dige la RĂ©publique sociale, qui le conduit une nouvelle fois Ă  la SantĂ© pour six mois. Rebelote en 1885, pour diffamation envers Ferry le tonkinois. Morphy se lance dans le roman et surtout devient pamphlĂ©taire. Il voit dans le boulangisme une issue pour la sociale. C’est aussi le dĂ©but de sa carriĂšre littĂ©raire lui permettant d’accĂ©der au succĂšs. De libertaire il adopte la posture nationaliste Paradoxalement, il retrouve Ă  Londres Louise Michel et revient Ă  ses premiĂšres passions politiques suite Ă  un nouveau passage Ă  la santĂ© en raison de sa participation Ă  une Ă©meute urbaine Ă  Montmartre tout en restant dans un manque de cohĂ©rence absolue fidĂšle Ă  Boulanger. La passion de la rĂ©volte l’abandonne, il se lance dans la littĂ©rature Ă  succĂšs, jusqu’à sa mort en 1928, quitte Ă  abandonner toutes ses anciennes passions pour parvenir
 comme en tĂ©moigne la construction de son hĂŽtel particulier au parc Montsouris et ses possessions en Bretagne. Morphy incarne comme beaucoup d’autres l’itinĂ©raire des littĂ©rateurs sombrant lors de la crise boulangiste dans le nationalisme et dans l’antisĂ©mitisme au moment de l’Affaire Dreyfus. La biographie n’en reste pas moins passionnante et fort bien narrĂ©e.

Michel Morphy (1863-1928), De l’anarchie au roman rose, de François Gaudin
HonorĂ© Champion, 2021, 240 p. · 24 €




Source: Monde-libertaire.fr