« Sauvez-des vies… restez prudents
Au moment du dé-confinement ».
Idée excellente Monsieur le Président
A laquelle je souscris absolument.
Je pourrais même applaudir vraiment
Si vous la mettiez en œuvre incessamment.
Je crains toutefois que trompeusement
Ces paroles ne soient que des boniments.
Testons donc la résistance de vos engagements
A partir de quelques exemples choisis simplement.

« Sauvez des vies… restez prudents »
A Lesbos continuent à être parqués des migrants.
S’agit-il qu’ils meurent gentiment
Du COVID ou de l’enfermement ?

« Sauvez des vies… restez prudents »
En Syrie, au Yémen ou en Libye, quid des opposants ?
S’agit-il de laisser assassiner les manifestants
A l’heure de la réouverture de nos restaurants ?

« Sauvez des vies… restez prudents »
Dans nos villes, on manque toujours d’aliments.
S’agit-il de refuser un soutien aux indigents
Au motif que l’on donne déjà pour les soignants ?

« Sauvez des vies… restez prudents »
Dans notre beau pays, on est peu regardant.
S’agit-il de se taire quand femmes et enfants
Sont cognés avec un mètre d’élan ?

« Sauvez-des vies… restez prudents
Au moment du dé-confinement ».
Je vous assure Monsieur l’agent
Avoir pris toutes les précautions en tagguant.
« Mort aux vaches » sur le monument
Et « Vive l’anarchie » ont été réalisés avec des gants.
Plutôt alcoolique qu’hydro habituellement
J’ai mis un masque pour me cacher des passants.
Mais comprenez bien que je trouve écœurant
Qu’il ait si peu de suite dans les idées, votre Président.

Céd


Article publié le 01 Juin 2020 sur Monde-libertaire.fr