La seconde étape de la marche des sans-papiers de l’est a commencé ce matin à 10 h depuis le couvent de Reinacker où ils avaient passé la nuit de dimanche à lundi.

L’étape plus courte que la veille les conduisit via Saverne et le col de Saverne à Phalsbourg, ville de Moselle en Lorraine connue grâce à Erckmann-Chatrian.

La Feuille de chou les a rejoints alors qu’ils s’apprêtaient à entrer dans le Foyer Saint-Joseph où ils ont pris leur repas et une pause jusqu’à 14 h. Certains ont déroulé leur tapis pour faire la prière.

En passant par la rue principale du centre ville ils se sont arrêtés devant l’agence des Dernières Nouvelles d’Alsace qui avait été prévenue de leur venue le matin psr un habitant et cégétiste Serge Bloch. Aucun journaliste ni photographe n’est venu à la rencontre des marcheurs! Le quotidien du Crédit Mutuel, appartenant au groupe EBRA (m’en tombent) a fait un genre de négationnisme en direct. Les sans-papiers, quels sans-papiers? Hein, quoi?

Comme la plupart des habitants peu nombreux à jeter un regard sur ces travailleurs parmi les plus exploités dont les pères et les grand-pères ont pourtant contribué par le sang versé à libérer l’Alsace de l’oppresseur nazi au sein de la II e Division Blindée.

Les marcheurs ont emprunté la D1004 (ou RN4) pour les premiers lacets du Col de Saverne en direction de Danne-Quatre Vents puis Phalsbourg. Puis pour éviter la circulation intense, suivant les conseils des gendarmes, ils sont passés par un sentier forestier. Ils se sont même un peu trompés et ont ajouté ainsi quelques kilomètres à ceux prévus.

Parvenus sur le plateau lorrain, ils ont poursuivi jusqu’à Phalsbourg où le maire (merci beaucoup) les a accueillis et hébergés au sec dans une caserne de pompier désaffectée.

Mardi, ils reprendront la route en direction de Sarrebourg leur prochaine étape.

Avant le repas au Foyer Saint-Joseph

Repas des sans-papiers au Foyer Saint-Joseph de Saverne

Les sans-papiers quittent le Foyer Saint-Joseph après le repas et la pause

L’agence de Saverne des Dernières Nouvelles d’Alsace ignore le cortège des sans-papiers!

Saverne, rue principale et Château de Rohan

De la ville au Col de Saverne

Premiers lacets du Col de Saverne

Repas et prière musulmane au Foyer Saint-Joseph à Saverne

Arrivée à Phalsbourg

Le maire de Phalsbourg en Moselle accueille les sans-papiers dans une caserne de pompiers désaffectée


Article publié le 06 Oct 2020 sur La-feuille-de-chou.fr