Madame Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, s’est prévalue, lors de son déplacement dans le Tarn, le 17 mai, d’une étude financée par la Région sur l’alternative à l’autoroute. En fait, la Région n’a participé que pour moins de 20 % de la facture ; plus de 80 % sont restés à la charge des collectivités locales !

Surtout, elle a menti en déclarant que celle-ci concluait qu’il n’y avait pas de solution efficace autre qu’une autoroute payante pour la liaison Castres -Toulouse. C’est faux, et nous la mettons au défi de produire le contenu et les conclusions de cette étude et d’expliquer en quoi l’aménagement de la RN126 étudié serait moins efficace que l’autoroute !

Contredisant les promesses de son « Green new deal » qui prône l’écomobilité et la préservation des sols, Mme Delga prétend engager les finances de la région dans un projet passéiste et disproportionné : une autoroute payante, polluante et destructrice de l’environnement.

Le collectif des organisations opposées à ce Grand Projet Inutile et Imposé (GP2I) que constituent la Liaison autoroutière Castres -Toulouse et ses carrières illégales et dévastatrices, invite les citoyens à venir manifester leur opposition avec pancartes, slogans et casseroles !




Source: Iaata.info