Décembre 2, 2022
Par Paris Luttes
244 visites

Les organisations de chômeurs et précaires :

  •  AC ! (Agir ensemble contre le Chômage !)
  •  l’APEIS (Association Pour l’Emploi, l’Information et la Solidarité des chômeurs et travailleurs précaires)
  •  le CNTPEPCGT (Comité National des Travailleurs privés d’Emploi et Précaires de la CGT)
  •  et le MNCP (Mouvement National des Chômeurs et Précaires)

vous donnent rendez-vous le 3 décembre 2022 à Saint-Denis, place du Caquet, en face du Carrefour, métro Basilique Saint-Denis (L13 ou T1) dès 13h30 pour un rassemblement qui se veut chaleureux et convivial. L’association Chorba Pour Tous fera une distribution de soupe sur place et le public sera invité à échanger avec les organisations présentes.

L’objectif est d’informer autour des droits des chômeurs et précaires, d’alerter sur les attaques qui leur sont faites, lever le poids de la stigmatisation qui les réduit au silence, empêchant ainsi toute mobilisation. L’heure est venue de se rassembler et de riposter ensemble.

Pour l’annulation de la réforme de 2019 :

Le décret de 2019 fixant les nouvelles règles d’indemnisation a eu des conséquences assassines : le nombre de mois travaillés nécessaires à l’ouverture des droits ayant augmenté, le nombre de chômeurs indemnisés a baissé de plus de 20% en un an. Aussi, le montant des allocations à drastiquement chuté, et plus de la moitié sont inférieures au seuil de pauvreté !

Pour gagner l’indemnisation de toutes les travailleuses et tous les travailleurs privés d’emploi et précaires :

Le gouvernement continue de mentir sur les chiffres du chômage et les offres non pourvues pour nous faire passer pour des fainéants qu’il faudrait contraindre à travailler. Il justifie ainsi une nouvelle attaque contre nos indemnités chômage en en durcissant les conditions d’obtention.

Pour sortir de la misère : défendons notre pouvoir d’achat !

Alors que les prix flambent, nous sommes de plus en plus nombreux à ne plus pouvoir payer nos courses, notre logement, nos factures courantes. La revalorisation des allocations-chômage de 2,9% en juin dernier est insuffisante et bien en-dessous du niveau de l’inflation.

Cette 20e journée de lutte annuelle en France contre le chômage et la précarité doit nous donner confiance en notre possibilité d’agir toutes et tous ensemble pour une vie meilleure, débarrassée du chômage et de la misère. Ce qui était possible hier l’est encore aujourd’hui.

Organisons-nous et imposons nos revendications :

  •  Un emploi choisi, stable et correctement rémunéré pour toutes et tous
  •  L’indemnisation de 100% des travailleurs privés d’emploi et précaires par l’Assurance-Chômage
  •  La revalorisation des allocations chômage de 10 par jour

    Une prime de Noël de 500€ étendue à tous les chômeurs
  •  Le gel des loyers et l’épuration de toutes les dettes locatives

Pour un libre choix de formation, socialement et écologiquement utile.








Source: Paris-luttes.info