// Samedi 26 OCTOBRE
à 17h, à l’Ambazada_

Dans le cadre de la mobilisation pour les Terres Communes : exposition
photo de Philippe Graton et présentation de son livre Carnets de la zad.

 !!! APPEL : Nous cherchons un moyen d’acheminer les tirages des photos
de Philippe Graton entre le 23 octobre et le 26 octobre de Strasbourg à
la ZAD ! Il faut au minimum une voiture avec un grand coffre ou un
break… Si vous avez des pistes, n’hésitez pas à nous écrire.

NOVEMBRE : Retour sur la révolution syrienne

// Mardi 5 NOVEMBRE
18h, au Taslu

Discussion avec Leila Al-Shami, auteure du livre ’Burning Country. Au
coeur de la révolution syrienne’, traduit en français et publié cette
année aux éditions l’Échappée.

’Burning country’ donne la parole à ces Syriens et Syriennes qui, dès
2011, ont mené une véritable révolution, construite au jour le jour,
dans chaque quartier, dans chaque village, repris au régime de Bachar
el-Assad. Ils ont vécu ce que c’est de : prendre la rue, se faire
confiance, organiser des réseaux de résistance, libérer des territoires,
prendre les armes, faire fonctionner des hôpitaux, repenser une justice,
vivre en état de siège…

Huit ans après ses prémices, la révolution syrienne, abandonnée par la
communauté internationale et ignorée par la gauche arabe et occidentale,
a été noyée dans la sang ou dispersée dans l’exil. C’est son histoire et
les récits de ces syriens et syriennes que nous découvrons ici.

Pour davantage d’informations, voir sur le site de l’Echappée :
https://www.lechappee.org/collections/hors-collection/burning-country

// Dimanche 10 NOVEMBRE
20h30, au Taslu

Projection du documentaire franco-germano-syrien STILL RECORDING , sorti
en mars 2019.

En 2011, Saeed et Milad, deux édudiants, décident de quitter Damas pour
Douma, une banlieue sous le contrôle des rebelles et de prendre part à
la révolution syrienne. Ensemble, ils créent une radio locale et un
studio d’enregistrement. Au début, il s’agissait de filmer la libération
de Douma. Mais le conflit s’éternise. Ils subissent de
plein fouet la guerre, le siège et la famine. En quatre ans, le duo, en
compagnie de six autres vidéastes, a saisi la radiographie d’un
territoire insoumis, avec un regard d’une densité exceptionnelle sur la
guerre.

Pour plus d’infos et le visuel de la programmation du Taslu, visitez
letaslu.noblogs.org !


Article publié le 17 Oct 2019 sur Zad.nadir.org