Juin 24, 2021
Par Basse Chaine
237 visites


Rendez-vous samedi à la Salle des Jonchères ( 36 avenue Jean XXIII à la Roseraie ) à partir de 14 heures pour l’assemblée générale du Droit Au Logement 49 et sa présentation au public.

A Angers a été récemment créé le Comité Droit au Logement du Maine et Loire (DAL49).

Sur une initiative de quelques militant-e-s et activistes du collectif Pas Sans Nous 49, se sont retrouvés d’autres militants et bénévoles de différents « univers » ( associations politiques ou non, Grande Ourse, SDF, …) afin de remettre sur pied ce DAL qui n’existait plus depuis 2013.

Entre les expulsions diverses en plein hiver ( RIO, Grande Ourse), le manque de places évident dans les centres d’accueil, les abandonnés dans la rue, les motivations ne manquaient pas.

Et pourtant…

Depuis 1945, quatre lois ont tenté d’apporter un peu d’amélioration à la condition des « mal-logés » et des sans abri . Une première loi de « réquisition des logements vacants » est promulguée en 1945. Une deuxième, en 2000, oblige à réaliser 20 % de logements sociaux dans chaque commune en zone urbaine. Elle ouvre aussi un droit de relogement pour habitation insalubre, en péril ou indécente.. En 2007, c’est la loi DALO ( droit au logement opposable) avec l’accès en priorité aux logements sociaux pour les mal-logés. La loi Boutin de 2009 donne un droit d’hébergement jusqu’au relogement à ceux qui sont mal logés, sans logis, ou en voie d’expulsion..

Hélas, ces lois n’ont bien souvent que le mérite d’exister car il est difficile aux citoyens de les faire respecter par les différents gouvernements et édiles locaux qui n’hésitent pas à faire usage de la force publique pour les expulsions. Les exemples ne manquent pas. Il s’agit de combattre les expulsions sans relogement décent, de soutenir et d’accompagner les familles et personnes mal-logées ou sans logis, rencontrant des difficultés économiques souvent en plus des discriminations liées au racisme.

Le Cercle 49




Source: Basse-chaine.info