Septembre 5, 2021
Par Rebellyon
260 visites


En soutien aux « Collectifs Justice et vérité », le « Collectif Dar Harraga » vous invite à l’atelier des canulars, ce samedi 11 Septembre à 18h pour une projection et une discussion autour du livre “Wissam vérité” par Farid El Yamni . La projection du film « À nos corps défendants », ainsi que la présentation du livre ” Wissam vérité” seront suivies d’une discussion avec Farid El Yamni, Nadia Elabdani et Ian B.

En soutien aux « Collectifs Justice et vérité », le « Collectif Dar Harraga  » vous invite le samedi 11 Septembre à :

La présentation du livre “Wissam vérité par Farid El Yamni, auteur et membre du “Collectif Justice et vérité pour Wissam” .

JPEG - 85.1 ko

Cette présentation sera précédée par la projection du film « À nos corps défendants », réalisé par IanB du collectif Désarmons-les.

GIF - 1.2 Mo

La projection débutera à 18h et sera suivie de la présentation du livre puis d’une discussion avec les intervenant.e.s présent.e.s.

– Nadia Elabdani Comité Justice et vérité pour Bilal

- Farid El Yamni Auteur et membre du Collectif Justice et vérité pour Wissam

- Ian B réalisateur et membre du collectif Désarmons-les

Ça se passera à l’Atelier des canulars au 91 rue Montesquieu, 69007, Lyon et l’ouverture des portes aura lieu à 17h30.

Repas à prix libre servi à partir de 20h .

A propos du Livre :

Wissam vérité : Nuit du réveillon 2012, quartier de la Gauthière à Clermont-Ferrand. Sur un parking de son quartier, Wissam El Yamni fête le nouvel an avec des amis d’enfance. Aux alentours de trois heures du matin, il est arrêté par la police au motif qu’il aurait lancé une pierre sur une de leurs voitures. Quelques dizaines de minutes plus tard, il gît inconscient dans un couloir. Après neuf jours de coma, Wissam décède à l’hôpital. Il a 30 ans.

C’est armé d’un infatigable souffle d’espoir que le frère de Wissam, Farid El Yamni, nous raconte le combat judiciaire inégal engagé depuis près d’une décennie pour faire éclater la vérité. Farid mène une lutte d’intérêt général. Un système incapable de reconnaître ses errements est voué à la haine : c’est précisément ce que cherche à éviter l’auteur dans ce texte.

Film :

A nos corps défendants : “Ce film ne raconte pas une histoire. Il se veut une approche sensible et radicale des violences psychologiques et physiques infligées aux habitant·es des quartiers populaires par la police. Les récits prennent place dans la France des vingt dernières années, celle de l’après Sarkozy, et sont rapportés par les premier·e·s concerné·e·s : pas de sociologue, pas d’historien, pas de journaliste ni de storytelling. Juste la parole de celles et ceux qu’on voudrait voir silencieux·ses : Wassil Kraiker et ses parents Zohra et Abdelaziz, des jeunes d’Argenteuil, Amine Mansouri et son père Moustapha, Ali Alexis et son épouse, Ramata Dieng et Farid El Yamni…

WISSAM VERITE – rencontre autour du Livre

On y aborde la question de la domination, ou comment L’État traite les corps étrangers pour mieux les contrôler. Il est question de racisme, de torture et d’un combat vital pour la vérité. Les protagonistes de ce film n’avaient pas choisi de devenir un jour visibles, mais les violences systémiques en ont fait des combattant·e·s, à leurs corps défendants.”

A NOS CORPS DEFENDANTSTEASER – 2019




Source: Rebellyon.info