Mars 4, 2020
Par Rebellyon
308 visites


Salaires, conditions de travail, effectifs, précarité : dans l’aide à domicile comme ailleurs, ça ne peut plus durer. Portons nos revendication à l’Agence Régionale de Santé qui contrôle les financements.

Rassemblement le mercredi 4 mars à 14h30, devant l’ARS (métro Garibaldi)

Salariées et salariés du maintien à domicile, du service à la personne quelques soient nos employeurs (associations, entreprises, services publics) cessons le travail, pour porter nos revendications à l’Agence Régionale de Santé. C’est l’antenne du ministère de la santé, lequel décide des financements et de la validation des accords.

Que nous soyons aides à domicile, auxiliaires de vie, soignants ou administratifs…

EXIGEONS une augmentation générale des salaires.

  • Les salaires stagnent, ils restent au SMIC où à peine au-dessus.
  • La plupart des temps partiels sont imposés.
  • La modulation réduit la majoration des heures complémentaires ou supplémentaires

EXIGEONS le paiement pour tous les déplacements

  • Paiement du temps réel de déplacement
  • Remboursement intégral des frais au tarif fiscal
  • Respect des Conventions Collectives

EXIGEONS l’amélioration des conditions de travail

  • des embauches
  • des formations
  • des plannings réalistes et régulier

Rassemblement devant l’Agence Régionale de Santé : mercredi 4 mars 14h30, 241 rue Garibaldi, 69003 Lyon, Métro D « Garibaldi »

Contact : [email protected]

Site : http://cgt-aideadomicilelyon78.blogspot.fr

JPEG - 233.4 ko



Source: Rebellyon.info