Avril 19, 2021
Par Attaque
207 visites


Le Midi Libre / lundi 19 avril 2021

La sociĂ©tĂ© de chasse de Saint-Julien-de-Peyrolas dispose au cƓur de la forĂȘt de la Boissonnade d’un point de rassemblement, le chalet de Momo. L’installation communale, amĂ©nagĂ©e en 2007, permet aux adhĂ©rents de s’y retrouver lors des actions de chasse, les rĂ©unions et assemblĂ©es.


Étant en accĂšs libre, bĂ©nĂ©ficiant d’équipements de cuisine, elle accueille Ă©galement les promeneurs et randonneurs pour la pause ou le casse-croĂ»te. Afin de s’adonner Ă  leur loisir, les chasseurs ont Ă©levĂ© dans le secteur des miradors en bois, postes de guet contribuant Ă  la sĂ©curitĂ© des nemrods et du public lors des battues.

DerniĂšrement, une baie vitrĂ©e du cabanon communal a Ă©tĂ© brisĂ©e et des miradors ont Ă©tĂ© dĂ©gradĂ©s, sur Saint-Julien et Ă  Salazac commune limitrophe. Une plainte collĂ©giale a Ă©tĂ© dĂ©posĂ©e Ă  la brigade de gendarmerie de Pont-Saint-Esprit par les prĂ©sidents des sociĂ©tĂ©s, Jean-Pierre Cotti pour La Saint-Hubert et Maurice Borrelly pour La Perdrix, d’autant que des faits similaires avaient Ă©tĂ© commis en novembre 2017 dans cette mĂȘme forĂȘt.




Source: Attaque.noblogs.org