Décembre 1, 2020
Par Le Numéro Zéro
295 visites


En réaction à l’adoption en première lecture de la loi dite de sécurité globale, 4000 personnes se sont rassemblées sur la Place Jean Jaurès ce samedi 28 novembre.

Après des prises de parole d’organisations politiques, plusieurs milliers de personnes forment spontanément un cortège déterminé et arpentent les rues stéphanoises.

Sur le trajet de la manifestation, des tags viennent recouvrir les locaux de syndicats de police, situés dans la rue de la Pointe Cadet. Le commissariat de la police municipale est aussi décoré de jets de peinture !

Bravo à toutes les personnes qui se sont mobilisées contre l’autoritarisme ! ✊

Qu’est-ce que la loi prévoit ?

- L’interdiction de diffuser des images de policiers et gendarmes, le tout encadré par un concept juridiquement flou.

- Une généralisation de la surveillance, en autorisant l’État à utiliser des drones avec caméras.

- Autoriser l’utilisation immédiate des images des caméras piétonnes, ce qui permettra une mise en place de la reconnaissance faciale en temps réel, notamment lors des manifestations.

- Une extension de l’autorité de la police municipale, qui pourra notamment exercer des tâches de maintien de l’ordre.

P.-S.

À noter qu’il y a eu une absence totale de policiers pendant le rassemblement et la manifestation. Seuls des RG ont été aperçus.

En complément…




Source: Lenumerozero.info