Février 28, 2019
Par Rebellyon
142 visites


PROGRAMME

Mercredi 6 Mars

- 20h30 Théâtre

« Vibrations Féminines », Cie Paraboles

Un spectacle de textes et de chansons qui met en lumière le combat des femmes pour la reconnaissance de leurs droits et de leur expression.

Amicale laïque Michelet, 41 Rue des Passementiers

Jeudi 7 Mars

- 17h30 Atelier d’autodéfense féministe*

Pour se renforcer au niveau individuel et collectif avec différentes techniques et stratégies d’autodéfense, verbale et physique. Tenue confortable, aucune condition physique particulière n’est requise. Tous les corps sont bienvenus.

La Gueule Noire, 16 rue du Mont

- 19h30 Lecture collective*

Arpentage et échanges autour du livre « Se défendre : une philosophie de la violence » d’Elsa Dorlin. Bouffe partagée !

La Gueule Noire, 16 rue du Mont

- 20h Projection documentaire

« La guerre des filles »+ discussion avec une militante kurde. Docu sur l’auto-organisation de femmes kurdes en unités de combat.

Le 17, 17 rue de la Mulatière

Vendredi 8 Mars

- 10h Fabrication d’affiches contre les pub sexistes*

Pour préparer le matériel nécessaire à un recouvrement d’affiches sexistes (après-midi). Amenez peintures et feutres !

Amicale laïque du Crêt de Roch, 16 rue Royet

- 14h Déambulation vulvaire*

Et si on changeait notre perception du milieu urbain ? Promenade en ville pour trouver d’autres formes possibles. Recouvrement de pubs sexistes en route. Clôture avec chants féministes en compagnie des Vulvet Underground !

Rdv à la fontaine (derrière les arrêts de tram) place de l’hôtel de ville (hôtel de vulve)

- 17h Atelier de discussion autour des sexualités trans*

par le collectif Transgrrrls, Facebook : transgrrrls.

Le 17, 17 rue de la Mulatière

- 20h30 Maxi Fiesta au Poil !

MISS ANDRY (pink-witch-fist-mood-rap / Sainté)

HOLY G (rap / Sainté)

MOULAX (électropopunk / Marseille)

ZE REVENGERS (postpunk / SaintéGrenoble)

DJ Pom & Lady Pizza (boooom / Sainté)

Miam miam à prix libre

La Gueule Noire, 16 rue du Mont

Samedi 9 Mars

-

*Mixité choisie : entre femmes trans et personnes transféminines




Source: