Février 23, 2021
Par Attaque
292 visites


Le Berry Républicain / lundi 22 février 2021

Un mât de mesure installé dans le cadre d’un projet de parc éolien sur le territoire de la commune de Saint-Denis-de-Palin (entre Bourges et Dun-sur-Auron) est tombé, dans la nuit de dimanche à lundi, entre 22 heures et 7 heures.


Ce mât d’une hauteur de 104 mètres, installé par la société RP Global, chargée d’étudier la faisabilité d’un parc éolien sur les communes de Vorly, Senneçay, Saint-Germain-des-Bois et Saint-Denis-de-Palin, s’est écrasé dans un champ et s’est brisé.

Les premiers éléments de l’enquête de gendarmerie ont confirmé que la section des haubans (les câbles qui servent à assurer la stabilité du mât) aurait été sectionnée par une intervention humaine.
Une plainte a été déposée par la société porteuse du projet. « Le remplacement du mât est déjà lancé afin de réaliser ces mesures. Le calendrier de développement présenté aux municipalités sera respecté », avance Fabien Beghin, chargé du développement du projet. Il ajoute que la sécurité de ce nouveau mât sera renforcée.

Dans un communiqué de presse, Arnauld Ponche, directeur de RP Global France, assure constater « depuis quelques mois une radicalisation importante de l’opposition à ce projet sur le territoire. Nous devons aujourd’hui faire face à un groupe d’individus isolés qui n’hésitent plus à être hors-la-loi et prendre le risque d’attenter à la vie d’autrui, en sabotant ce mât qui aurait pu faire des blessés. »

Selon RP Global, ce mât de mesure anémométrique a pour objectif de mesurer les capacités de vent jusqu’à 100 mètres, les intempéries et les couloirs de biodiversité sur la zone d’implantation potentielle du projet. Il est installé depuis août 2020 et ce pour une durée maximale de cinq ans.

et selon France Bleu, même date les citoyens défenseurs de l’environnement prennent les distances :

[…] « RP Global a perdu son sang-froid ! Ce sont des propos hyper-violents », déplore Daniel Brandého, président de l’association senneçoise de défense de l’environnement (ASDE). Ce collectif fort de 92 membres lutte contre l’implantation de parcs éoliens dans plusieurs communes du Cher, dont Vorly et la commune proche de Saint-Germain-des-Bois. « C’est n’importe quoi ! Ça n’a pas de sens. Nous menons une campagne pacifique », renchérit-il.

Cette déconvenue ne décourage pas l’entreprise, à en croire le chef de projet Fabien Beghin. « Cet acte ne remet pas notre projet en question. L’opposition à d’autres moyens de s’exprimer. » 
Ce mât de mesure installé par la société RP Global servait à étudier la faisabilité d’un parc éolien sur les communes de Vorly, Senneçay, Saint-Germain-des-Bois et Saint-Denis-de-Palin. Installé en juillet 2020, la structure devait rester en place pendant un à cinq ans dans le cadre d’une étude sur la force des vents. A son issue, un parc composé de plusieurs éoliennes de plus de 200 mètres de haut pourrait voir le jour.
L’entreprise RP Global assure qu’un mât de remplacement dotée d’une sécurité renforcée sera installé avant le printemps.




Source: Attaque.noblogs.org