Nous vous faisons part de ce texte qui nous est parvenu par courriel. N’hésitez pas à faire de même et nous envoyer vos nouvelles et lettres d’opinion.

Au centre-ville de Chicoutimi
Comment peut-on laissez notre ville se faire aplanir ainsi! Creusé, bétonné pour faire de LONG et LARGE lotissement de parking sur tous les coins de notre Centre-Ville. On y détruit même des bâtiments, des espaces verts dans cette conquête aux stationnements. C’est de la totale déconstruction. C’est une énorme Gaspille d’espace. Bientôt il ne restera plus rien pour retenir la chaleur du soleil tapant, Plus aucune ombre pour s’asseoir et se rafraîchir dans cette ville.
Ni aucune verdure pour garder la fraîche dans nos quartiers et absorbé les eaux des pluies tiens. Ni aucun espace pour nos commerçants en proximité. C’est une belle façon de vous dire que la ville étouffe, elle ne respire plus à travers toute cet asphalte.

C’est beau le centre-ville vous dites. Certainement ! C’est splendide Si on regarde en façade mais… Avez-vous regardé derrière les bâtiments justes pour voir. C’est presque le Far West TELLEMENT que c’est plate ! Plate comme des parkings à perte de vue.
Jonquière, La Baie, Chicoutimi aucun secteur n’échappe au phénomène que je nomme. Le phénomène du centre-ville écran qui s’apparaît comme une affiche… Une façade tape à l’œil qui donne un paysage digne du centre d’achat vue de l’intérieur. (Des magasins, des restaurants pour nous attirer à l’intérieur du centre-ville comme dans une boutique.) Mais vue de l’extérieur avec autant de parking en large sa ressemble aussi à une cour de centre d‘achat. Surtout vue de la rue Jacques Cartier. C’est quelque chose que je trouve un peu déplorable. Je ne veux pas dénigrer le besoin de parking dans la société, ni l’importance des transports mais bien la curieuse façon d’y parvenir. En grugeant et éloignant toujours plus la proximité. Laissant à peine quelque petite pointe de verdure que l’urbanisation n’arrive à peine à savoir comment combler et décorer après.
On pourrait peut-être trouvez de la place pour un cactus. À travers nos parkings qui prennent les poussières.
Si le besoin de parking est rendu si URGENT aux besoins de rasé des terrains et coupé des zones de gazons.
Qu’est-ce qu’on attend alors pour refaire le Parking a étage. Je n’ai pas fini … Qu’est-ce qu’on attend pour refaire les deux autres parkings dans le centre-Ville en bas quitte à leurs refaire des étages TIENS. On attend quoi pour refaire le Parking du CLSC avant qu’il nous tombe sur la tête!
Pourquoi gaspillé autant d’espace alors qu’on peut le maximiser dans des espaces stratégiques.
Ainsi la ville va sauver et récupéré de nombreux terrains pour refaire des immeubles dans sa ville ou des parcs. Quitte a Modernisé et combiné en architecture les parkings avec les immeubles!
La vérité c’est que la gestion des lotissements de parking actuelle dans cette ville est digne d’une autre époque. Il y a de quoi être fier de notre plan d’urbanisation. C’est plate comme au début de la Révolution tranquille. Sérieusement !
Érick

Article publié le 02 Sep 2019 sur Ucl-saguenay.blogspot.com