Décembre 22, 2022
Par CNT-AIT
268 visites

Du 20 au 25 décembre, les coursiers de livraison de nourriture des sociétés Yandex et Delivery dans diverses villes de Russie sont en grève, réclamant des salaires plus élevés et de meilleures conditions de travail. Malgré la répression antisyndicale des autorités et une campagne acharnée contre les grévistes, la grève actuelle démontre que le mouvement ouvrier dans le pays est vivant et continue de se battre.

Les anarcho-syndicalistes de la section russe de l’Association internationale des travailleurs (KRAS-AIT) expriment leur pleine solidarité avec cette lutte.

Les principales revendications des grévistes sont :

– introduction de la pratique des contrats de travail avec les coursiers

– rétablissement du paiement d’un montant de 110 roubles par commande

– révision du système répressif des amendes

– commandes multiples supplémentaires uniquement après accord avec le transporteur

– paiement supplémentaire lors de l’attente d’une commande dans un restaurant pendant plus de 20 minutes

– réduction de la zone de livraison à 2 km pour les coursiers à pied et jusqu’à 3,5 km pour les coursiers en véhicules.

Bien que la direction de l’entreprise Yandex Food nie le fait de la grève, en réalité, comme le note le syndicat Courier, la grève s’étend. Initialement prévu à Moscou et à Saint-Petersbourg, la grève  s’est déjà étendue aux livreurs des villes de Lipetzk, Cheboksary, Voronezh, Riazan, Volgograd et d’autres villes…

Nous souhaitons la victoire aux courriers en grève. Aujourd’hui, ils se battent pour nous tous,  les travailleurs. S’ils peuvent faire plier le capital, d’autres le peuvent aussi.

Pour plus d’informations sur la grève, consultez la chaîne de telegrammes du syndicat  » Courrier  » t.me/courier-fight

Source https://www.aitrus.info/node/6046

Traduction : Initiative CNT-AIT Aveyron

Le secrétaire du syndicat « Courier », Kirill Ukraintsev, est toujours détenu dans la plus parfait illégalité depuis le 25 avril 2022 ! Exigeons sa liberté !

Liberté pour Kirill Ukraintsev, victime syndicale de l’arbitraire du régime russe !




Source: Cnt-ait.info