Janvier 4, 2021
Par Conspiracy Watch
326 visites


Antivax, Perronne, Wonner, QAnon, France-Soir… Le directeur de Conspiracy Watch analyse « la fièvre » historique de conspirationnisme qui aura marqué 2020*.

C’est, selon ses mots, une véritable « fièvre conspirationniste ». Directeur de , observatoire du complotisme, le politologue Rudy Reichstadt est l’un des meilleurs spécialistes du sujet. Pour l’Express, l’auteur de L’opium des imbéciles (Grasset) fait le bilan d’une année 2020 qui aura été marquée par une pandémie du Covid-19, mais aussi par une épidémie de désinformations sur les réseaux sociaux, dans les médias ou à l’Assemblée nationale. Même la communauté scientifique n’a pas été immunisée. Démis de ses fonctions après sa participation au documentaire Hold-up, le professeur Christian Perronne s’est par exemple dit fier de cette étiquette de « complotiste », tandis que Didier Raoult affiche des positions de plus en plus radicalisées. Pour Rudy Reichstadt, 2021 représentera peut-être un reflux du phénomène en cas de maîtrise du Covid-19. Mais quoi qu’il en soit, cette poussée conspirationniste laissera des traces durables, notamment pour la vie démocratique. […]

Lire la suite sur le site de L’Express.

* Propos recueillis par Thomas Mahler.




Source: Conspiracywatch.info