Juin 6, 2017
Par Non Fides
320 visites


Si les anarchistes ne gardent pas leur virginité politique à l’égard du militarisme, de l’impérialisme, du totalitarisme guerrier et de l’entre-égorgement des prolétaires – qui le gardera ? Si, dans l’impuissance relative de leur petit nombre, ils ne gardent pas du moins, contre vents et marées, l’intégrité révolutionnaire qu’ils ont, vaille que vaille, maintenue depuis près de cent cinquante ans à travers les trahisons de tous les chefs, sous l’écroulement de tous les partis de masse du prolétariat, et qui leur vaut encore l’estime du peuple et la haine de tous les pouvoirs – qui les ­écoutera désormais ?


Vieilleries




Source: