17 juin 2007      
Les urnes restent vides dans le petit village de Brion. Les administrés boycottent les élections législatives pour manifester leur opposition au projet d’un Centre d’enfouissement technique (CET) retenu à Roybon à proximité du village de Brion. L’opposition à cette décharge était principalement menée par une association constituée d’élus de la région. Plusieurs interventions insistent sur l’opportunité de développer le tourisme dans les Chambarans plutôt qu’un CET. André Vallini président du Conseil général chargé par la préfecture de proposer un nouveau site pour accueillir le CET dans le département s’était positionné dans un courrier envoyé au préfet le 21 mai 2007 contre la décharge et pour le développement du tourisme dans les Chambarans.

15 décembre 2007   
La presse locale nous apprend que le président du groupe Pierre & Vacances, monsieur Brémond, avait écrit officiellement à André Vallini pour lui annoncer que le cinquième Center Parcs de France allait s’implanter dans les Chambarans, à Roybon.

Septembre 2008
Premières distributions à Roybon de textes critiques contre le projet.

Printemps 2009
Création de l’association informelle Quelques opposants à Center Parcs (QoCP), qui distribue des textes, colle des affiches et fait signer une pétition.

11 novembre 2009 
Première promenade contre le projet sur le site organisée par l’association informelle Quelques opposants à Center Parcs (QoCP).

31 mai 2010
Création officielle de l’association formelle Pour les Chambaran sans Center Parcs.

Juillet 2010
Un premier permis de construire est signé mais attaqué au Tribunal administratif. S’ensuivent plusieurs recours déposés par PCSCP qui ralentissent le projet.

17 septembre 2010  
Premier recours déposé par l’association Pour les Chambaran sans Center Parcs (PCSCP) contre le projet au Tribunal administratif de Grenoble.

29 septembre 2010
Pétition chez les commerçants de Roybon pour le Center Parcs («Bienvenue au Center Parcs»).

Début septembre 2011
Parution du recueil de textes «Chambard dans les Chambarans — S’opposer à Center Parcs et à la marchandisation du monde» publié par les éditions Le monde à l’envers.

3 mai 2012
Création de l’association de soutien au projet Vivre en Chambaran.

29 juin 2012
Premier rassemblement des Pro-Center Parcs organisé par l’association Vivre en Chambaran soutenu par les élus, les commerçants et les artisans, au stade de Roybon. 1 000 personnes selon les organisateurs ; le président du Conseil général de l’Isère, André Vallini, s’attire les faveurs de Pierre Streiff, le patron de la fédération du BTP 38, en l’invitant avec plein de bienveillance à la tribune.

21 mars 2014
Rassemblement réunissant 250 personnes contre le projet devant le Conseil général de l’Isère ; les pêcheurs de la Drôme sont venus en nombre.

Printemps 2014
Travail de la commission d’enquête au titre de la loi sur l’eau.

23 juillet 2014
La commission d’enquête « loi sur l’eau » donne un avis défavorable.

1 août 2014
Communiqué de la Chambre de commerce et de l’industrie (14 institutions représentant le monde économique) défendant la réalisation du projet.

25 septembre 2014  
Le Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst) donne un avis favorable.

3 octobre 2014
Le préfet signe l’arrêté concernant la loi sur l’eau.

16 octobre 2014
Le préfet signe l’arrêté concernant  les espèces protégées.

17 octobre 2014
Pierre & Vacances devient propriétaire des 202 hectares du bois des Avenières au prix de 0,30 euros/m² achetés à la commune de Roybon.

20 octobre 2014  
Dès le lundi suivant, les travaux de déforestation commencent avec la présence de vigiles et des patrouilles de gendarmes — Manifestation organisée par PCSCP sur le terrain aux abords de la propriété.

26 octobre 2014
Mort de Rémi Fraisse, tué par une grenade offensive utilisée par un gendarme sur le site de Sivens dans le Tarn.

29 octobre 2014 
Chantier perturbé par une trentaine de personnes — retrait des balisages installés sur le chantier.

Fin octobre 2014
Brémond envoie une lettre à tous les conseillers généraux pour leur expliquer que son projet contribuera significativement aux budgets des collectivités.

30 octobre 2014
3 élus EELV (Michèle Rivasi, Patrick Royannes et Olivier Bertrand) publient une tribune dans Libération intitulée «Barrage de Sivens, Center parcs en Isère : mêmes causes, mêmes effets ?».

5 novembre 2014
Manifestation à Grenoble (500 participants) en hommage à Rémi Fraisse, contre les violences policières et les Grands projets inutiles, dont le Center Parcs.

7 novembre 2014
Audition sur le partenariat entre FRAPNA et le département à la suite de laquelle : décision de non renouvellement de la convention de 200 000 euros suite aux recours.

9 novembre 2014
Communiqué signé par l’ensemble des élus (moins les 2 élus écologistes) du Conseil général de l’isère en soutien au projet.

16 novembre 2014
Manifestation de Roybon au site: 600 manifestants participent à la «marche forum» organisée par PCSCP — Les porte-parole nationaux de EELV appelle à manifester contre le «Sivens de Rhône-Alpes».

17 novembre 2014
Lettre du président de la FRAPNA Isère, monsieur Meneu, à Cottalorda, président du conseil Général de l’Isère.

19 novembre 2014
La Fédération de la Drôme pour la pêche et la protection du milieu aquatique saisit le tribunal administratif de Grenoble, déposant une requête en référé (jugement de l’urgence) et une requête sur le fond, à l’encontre de l’arrêté du préfet de l’Isère du 3 octobre concernant la loi sur l’eau.

Nuit du 20 au 21 novembre 2014
Matériaux incendiés, machine endommagée.

25 novembre 2014
La FRAPNA adresse un communiqué : «Center Parcs Roybon: la Frapna Isère sacrifiée par le département pour sa cohérence et son indépendance politique dans le dossier ?».

30 novembre 2014
Manifestation de 1 000 personnes pénétrant sur le chantier, gardé par des vigiles — Elle traverse la forêt dont 40 hectares ont déjà été déboisés — La maison forestière de la Marquise à la lisière du site de Pierre & Vacances est occupée, elle est rebaptisée «Maquizad».

1 décembre 2014   
Les machines sont arrêtées par les occupants. «Le chantier se poursuit dès demain. Mais ce n’est pas parce que les machines ne seront pas à l’œuvre que les travaux seront arrêtés» – «On déplore les actes de vandalisme et de sabotage qui ont lieu toute la journée sur le chantier» (Magnier de Pierre & Vacances).

2 décembre 2014  
Les «pro» se réunissent à Roybon à 150 participants. Les opposants ont aussitôt demandé aux équipes de stopper les travaux et, «en l’absence de réaction de notre part, ils ont caillassé nos engins et menacé nos compagnons», indique Michel Vaccon, chef d’agence. L’entreprise alerte alors le client, le maître d’œuvre, la gendarmerie et fait constater les dégâts par huissier. «Nous avons quitté le chantier car la sécurité de nos compagnons et de notre matériel n’était pas assurée. Nous sommes dans une impasse!». Du côté de la préfecture de région, c’est silence radio.
La fédération départementale du BTP projette d’envoyer ses adhérents assurer eux-mêmes leur protection. Monsieur Queyranne, président de la Région demande la suspension des travaux à Roybon, compte tenu des incertitudes juridiques autour du dossier et des nombreux recours qui ont été déposés par les opposants.
Question au gouvernement de monsieur Barbier, député de l’Isère, au sujet de l’implantation d’un Center Parcs à Roybon (QAG – 2 décembre 2014): «L’implantation d’un Center Parcs est contesté sur le terrain de manière illégale et parfois violente alors que les travaux viennent de débuter après 7 ans de procédures techniques administratives et juridiques validées par les services de l’Etat. Une contestation injustifiée, car ce projet impacte 0,42% de la superficie totale de la forêt de Chambaran et qu’il répond aux prescriptions de la loi sur l’eau point par point […] Mais aujourd’hui des Zadistes — doux diminutif d’ « anarchistes » — venus de partout en France, tentent par l’intimidation et la violence d’imposer à toute une région et à ses habitants leur vision de la société de demain. Ces habitants sont scandalisés par ce spectacle et inquiets pour leur avenir. Ils redoutent que le gouvernement recule face à cette poignée d’activistes que le tapage médiatique outrancier de certains élus écologistes cautionnent et encouragent. L’heure est grave, car c’est bien l’autorité de l’Etat et notre démocratie qui sont en jeu. Céder, ce serait oublier les habitants de ce territoire pour qui le Center Parcs est un espoir. Céder aux sirènes d’un référendum local, ce serait humilier les élus locaux qui s’investissent. Monsieur le Premier ministre, j’en appelle à tous les républicains ; aussi, je vous demande de soutenir, sans ambiguïté, ce projet, en réaffirmant l’autorité de l’Etat sur tout le territoire et la légitimité des élus dans leur décision.»

Avant le 6 décembre 2014
Le MEDEF Isère fait un communiqué de soutien au projet signé par CCI, GPME, FBTP, etc. mais aussi par la CFDT puis la CFTC (publié le 6 décembre).

6 décembre 2014   
Manifestation d’une cinquantaine de personnes à Grenoble contre les Grands projets  inutiles — Péage gratuit — Manifestation aux flambeaux (500 participants) — Sur le site, des préfabriqués sont vidés sous les yeux des vigiles — Aucune réaction violente de la part de la préfecture : «le maintien de l’ordre en milieu rural est quelque chose de complexe» (le Colonel de la gendarmerie).

7 décembre 2014
1 500 à 2 000 pro-Center Parcs manifestent (Marseillaise, des ballons bleus, des blancs et des rouges, T-shirts STOP – Société qui Travaille avec des Ouvriers et des Patrons -, avec la présence d’élus UDI-UMP-PS-FN, dont Mireille d’Ornano, avec leur écharpe tricolore ; 5 anti-Center Parcs leur proposent le café).

8 décembre 2014
800 élus et pro-Center Parcs se retrouvent (T-shirts rouges) dans un meeting à Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs pour soutenir le projet; le président du Conseil général, monsieur Cottalorda parle de «terrorisme» pour dénoncer l’interruption des travaux et le maire de Roybon, monsieur Perraud, demande «d’évacuer ces gens».

9 décembre 2014
Alerte à la bombe dans la mairie de Roybon évacuée — Le bus de ramassage scolaire ne passe plus devant la Maquizad pour éviter des branches déposées sur la route — Les agents de sécurité quittent le site définitivement le soir après des altercations verbales.
 
10 décembre 2014
Conférence de presse à la ZAD de Chambaran — 12 communes du Canton de Saint-Marcelin soutiennent «le projet, source de développement économique. À la dictature, nous opposons la démocratie locale» et élèvent des banderoles (Bienvenue au Center Parcs) dans chaque village (17 banderoles en tout).
 

12 décembre 2014
La droite qui a invité l’association «Vivre en Chambaran» au Conseil régional dénonce la déclaration de Queyranne demandant la suspension des travaux et propose aux élus de voter le vœu demandant au gouvernement de «tout mettre en œuvre pour que le chantier se poursuive».

14 décembre 2014 
2 000 pro-Center Parcs manifestent à Roybon avec des centaines de petits fanions «Oui à Center Parcs», avec des ballons bleus, des blancs et des rouges et des banderoles dont l’une — «Libérez mon Village» — drape la statue de la liberté de Roybon. Christian Luciani: «Les zadistes ne sont pas chez eux ici ! Même si la justice décide de suspendre les travaux, il n’y a pas de raison pour qu’ils restent là-bas ! Ils doivent retourner au boulot s’ils en ont un. Mais ça, c’est beaucoup moins sûr.»

18 décembre 2014
Le tribunal administratif de Grenoble étudie quatre recours déposés par plusieurs associations contre les deux arrêtés préfectoraux autorisant les travaux.

23 décembre 2014
Le juge des référés du Tribunal administratif rejette trois des quatre recours déposés par PCSCP, la Frapna (Fédération Rhône Alpes de la Protection de la Nature) et l’URFEPRA (Union régionale des fédérations départementales des associations agréées de pêche et de protection du milieu aquatique de Rhône-Alpes) concernant l’arrêté du 16 octobre (espèces protégées). Mais pas celui relatif à l’arrêté du 3 octobre (loi sur l’eau) de la fédération pour la Drôme de la pêche et la Protection du Milieu Aquatique, inquiète du réchauffement de l’eau des rivières de l’Herbasse et de la Galaure (après déversement des eaux «usées» du futur «Aqua Mundo») qui permet la suspension d’un des arrêtés de la préfecture. Vous suivez? Sinon chantez: «Qui ne pêche pas n’est pas Drômois!». La construction du Center Parcs est suspendue. Dans les faits, les entreprises ne peuvent plus intervenir sur le terrain occupé par des «zadistes».

24 décembre 2014
Pierre & Vacances annonce qu’il se pourvoit en cassation devant le Conseil d’État contre le référé suspensif.

27 décembre 2014
Un arrêté du Conseil général de l’Isère ferme la route RD20F qui va à la Maquizad — Cet arrêté est appliqué systématiquement à partir du 31 décembre.

28 décembre 2014
Brémond, le PDG de Pierre & Vacances, déclare dans Le Journal du dimanche être «prêt à adapter [leur] projet» et «prêt à dialoguer en personne (…) avec les associations qui ont lancé des recours».

1er janvier 2015
23 000 signatures pour la pétition contre le Center Parcs de Roybon.

4 janvier 2015      
Interview de monsieur Vallini dans le Dauphiné Libéré: «Pour que la France reste la France, nous devons continuer à construire des aéroports, des barrages, des autoroutes, des lignes de TGV, des équipements touristiques».

7 janvier 2015
PCSCP dépose un recours en cassation pour contester la décision du 23 décembre.

17 janvier 2015 
Monsieur Perron, président de PCSCP, répond à monsieur Brémond: «Ce projet doit se faire ailleurs, pas là où il se trouve, pas dans ces conditions».

19 janvier 2015
Courrier du Collectif grenoblois de soutien à la ZAD de Chambaran déposé dans les boîtes à lettres de chaque conseiller général pour exiger de retirer l’arrêté qui ferme la RD20F.

29 janvier 2015
Émission Envoyé Spécial sur France 2 consacrée au Center Parcs de Roybon (reportage «ZAD : La forêt de la discorde»), où messieurs Bachasson (conseiller général et ancien maire de Roybon) et Perraud (maire actuel de Roybon) se voient bousculés par la journaliste de France 2.

3 février 2015
Question au gouvernement de monsieur Barbier, député de l’Isère, au sujet de l’organisation du festival Open Barrikad à Roybon (QAG – 3 février 2015) : «Je vous demande solennellement […] d’interdire cette manifestation [Open Barrikad] et de faire évacuer le site afin de faire respecter enfin le droit à Roybon».

5 février 2015 
La guérite de la Maquizad est incendiée par 2 cocktails Molotov.

6 février 2015
Le maire de Viriville Bernard Gillet a décidé de ne plus louer la salle où devait avoir lieu le «Carnaval des grenouilles» prévu le 14 février, consacré en partie aux zones humides. Pour le maire, derrière cette thématique se cachait  une journée contre le Center Parcs de Roybon.
Parution de la revue De tout bois n°1, éditée par Le monde à l’envers, et du fanzine Chambar’Tout n°1 publié par le Collectif grenoblois de soutien à la ZAD de Chambaran.

7 et 8 février 2015
Open Barrikad sur la ZAD: barrages des pros — cassage de gueules — agressions — pneus dégonflés et crevés — Incendies de 2 véhicules.
Construction de Palette Palace et début de construction d’Acata sur la ZAD de Chambaran.

11 février 2015 
Le Canard enchaîné dénonce dans un article, «Les zadistes sont plein aux as !», la rumeur soutenue par des élus (Perraud, maire de Roybon, et Cottalorda, président du Conseil général de l’Isère) selon laquelle les zadistes sont payés 90 euros/jour par des associations environnementalistes et par des partis politiques — Le préfet de l’Isère est remplacé.

17 février 2015
Le maire de Roybon envoie une résiliation de la convention (signée entre la commune et J-M Brun) qui donnait l’autorisation à monsieur Brun (opposant à Center parcs apparaissant dans le reportage d’Envoyé Spécial) de disposer d’une parcelle pour les chevaux de son centre équestre.
 
20 février 2015
Le président du Conseil général de l’Isère Cottalorda signe l’attribution de la subvention de 194 000 € à la FRAPNA Isère.

6 mars 2015
Évacuation de la ZAD du Testet, dans le Tarn, après une semaine d’agressions organisées et pratiquées par la FDSEA et les JA.

21 mars 2015
Printemps «La ZAD au bois vivant» (ateliers, découverte de la forêt, travail sur bois, poterie, jeux de piste prévus) — Les gendarmes empêchent l’accès en voiture à la ZAD de Chambaran et à la Maquizad — Manif à Roybon qui enlève la banderole «Libérez mon village» de la Statue de la Liberté. Un tracteur forestier incendié non loin de la ZAD de Chambaran.

22 mars 2015
Élections départementales. Le président du Conseil général, monsieur Cottalorda, n’est pas élu pour le 2e tour. Dans le canton Bièvre où se trouve Roybon, le binôme Barbier est élu avec 40,31% pour le 2e tour ainsi que celui du FN avec 31,79%, l’UG à 17,02% et les DVG avec 10,88% avec comme alternative économique au tourisme CP le développement de la filière chanvre… 47,54% d’abstention.

25 mars 2015
«Le référendum sur Center Parcs a eu lieu sur le canton de la Bièvre lors du 1er tour de ces élections. M. Bertrand, il faut respecter le choix des citoyens qui veulent de ce projet à 90%. Il faut que ce projet se fasse, il faut faire évacuer les zadistes» (Barbier s’adressant à Olivier Bertrand, élu EELV, lors d’un débat électoral).

29 mars 2015
Élections départementales, 2e tour. Abstention 48,17% ; binôme Barbier 63,06%, FN 36,94%.
Émission Enquête Exclusive sur M6 : le reportage «Écolos, extrémistes ou marginaux : qui sont ces « zadistes » qui défient l’État ?» dépeint les occupants des ZAD de Sivens et de Roybon comme des délinquants peu fréquentables.

2 avril 2015
Monsieur Barbier, élu président du Conseil départemental : «Le Conseil départemental va tout mettre en œuvre pour faire aboutir le projet de Center Parcs» ; «Je rencontrerai dans les jours prochains, Monsieur le préfet de l’Isère, pour évoquer ce dossier. L’autorité républicaine et l’Etat de droit doivent s’appliquer à Roybon comme partout sur notre territoire» ; «aussi, nous limiterons le soutien du Conseil départemental aux hébergements d’urgence. Dans ce domaine, nous nous en tiendrons à ce qu’exige la loi et rien que la loi. Ni plus, ni moins ! La délibération prise lors de la commission permanente du 13 mars dernier proposant une dépense de 93 000 € au titre de la participation de la collectivité à la construction d’un site d’hébergement d’urgence de 150 places sur le terrain du Rondeau sera annulée. Ce qu’une majorité a fait, une autre peut le défaire.» (Discours d’investiture le matin)
Intervention en début d’après-midi des anti-Center Parcs (Collectif grenoblois et occupants) dans l’hémicycle du Conseil départemental, avant que monsieur Barbier suspende la séance, et lecture d’un message où il est question bien sûr de Center Parcs mais aussi des logements d’urgence.
Manifestation réunissant plus d’une centaine de personnes dans les rues de Grenoble, à l’occasion du renouvellement du Conseil départemental de l’Isère contre le projet de Center Parcs.

9 avril 2015
Parution du Chambar’Tout n°2.

11 avril 2015
Parution du De tout bois n°2 (présentation par la suite de la revue dans plusieurs librairies et dans différents autres lieux).

Du 3 au 12 avril 2015
«Sème ta butte» ; préparation de différents potagers près des lieux habités sur la ZAD de Chambaran.

30 avril 2015
Le Département réaffirme son soutien au projet, mais les élus du PS ne participent pas au vote, les élus PC s’abstiennent et les élus écologistes votent contre.

2 mai 2015
Marche des possibles. 200 personnes manifestent à Grenoble contre les Center Parcs. Présence et intervention d’opposants au CP de Poligny à cette journée. Débat sur le travail. Atelier «grimpe» et construction d’un four en terre crue.

Du 3 au 7 mai 2015
Marche des impossibles qui relie Grenoble à Roybon en passant dans plusieurs villes et villages proposant une question sur la place publique publique ; à Voreppe, «Votre vie est-elle confortable» — à Tullins, «Qu’est-ce que la liberté ?» — à Vinay, «Vidéoprotection, vidéosurveillance ?» — à Roybon, «De quoi sera fait demain ?».

2 juin 2015
Soirée bilan des ZAD à Lyon.

10 juin 2015
Un décret vient modifier le code forestier qui encadre le défrichement : le texte prévoit des autorisations de défrichement de 5 ans. Ce délai peut être prorogé «dans une limite globale de 3 ans», «en cas de recours devant la juridiction contre l’autorisation de défrichement ou contre une autorisation nécessaire à la réalisation des travaux desquels le défrichement est envisagé…». Rappelons que l’autorisation de défrichement obtenu par Pierre & Vacances devenait caduque en juillet 2015 !

13 et 14 juin 2015
Au pré de ma ZAD : le 13 à Montrigaud et le 14 sur la ZAD de Chambaran avec des débats et des présentations et des films ; seulement 70 personnes.

16 juin 2015
Conférence de presse du nouveau préfet: «Roybon ne sera pas le match retour de Sivens» ; «J’aimerais que les choses se passent bien. Mais nous mettrons beaucoup de monde sur le terrain. On nous dira « Pourquoi mobiliser autant de gendarme pour 15 bonhommes ? » Mais il s’agit de montrer la force pour ne pas avoir à s’en servir. L’idée, c’est d’éviter l’affrontement physique. Mais s’il faut utiliser la force, nous l’utiliserons. Avec maîtrise. Mais si le droit est dit, alors l’évacuation se fera sans que ça devienne un lieu symbolique des émotions».

18 juin 2015
Le Conseil d’État donne raison à Pierre & Vacances en annulant l’ordonnance du juge des référés du Tribunal administratif qui avait permis de suspendre les travaux le 23 décembre 2014.

29 juin 2015
Parution du Chambar’Tout n°3.

1er juillet 2015
Le tour Alternatiba à la ZAD de Chambaran puis à Saint Antoine l’Abbaye.

2 juillet 2015
Jugement des recours concernant les deux arrêtés préfectoraux qui avaient permis le début des travaux (sur la destruction des espèces protégés et sur la loi sur l’eau).

6 juillet 2015
Parution du De tout bois n°3.

7 juillet 2015
Ouverture de l’ACAB Café sur la ZAD de Chambaran.

16 juillet 2015
Le Tribunal administratif annule l’arrêté préfectoral au titre de la loi sur l’eau qui autorisait la destruction de la zone humide — Rumeur d’évacuation de la ZAD de Chambaran. 

17 juillet 2015  
Pierre & Vacances indique qu’il allait faire appel et, dans le même temps, revoir sa copie pour améliorer les mesures compensatoires (morcellement et éloignement des compensations).

Du 15 au 18 juillet 2015
Chambar’ sur les Chambarans : films, jeux et concerts sur la ZAD de Chambaran et à la Maquizad.

Du 1er au 10 août 2015
Présence de l’ACAB-café à Bure durant le «camp anti-autoritaire et anticapitaliste» contre le projet de Centre d’enfouissement de déchets radioactifs Cigéo.

29 août 2015
Festival de musique avec la présence de plusieurs groupes à l’ACAB-café.

19 septembre 2015
Banquet de remerciement à ACATA et projection du film sur la lutte de Sivens «La résistance respire» à la MaquiZad. A peine une cinquantaine de personnes participent à cette journée.

26 septembre 2015
Le Collectif jurassien d’opposants à Center Parcs organise une soirée à Poligny en invitant des opposants et occupants de la ZAD de Chambaran.

27 septembre 2015
Le Resto-trottoir de Besançon invite les opposants et occupants de la ZAD de Chambaran à participer à un débat sur Center Parcs.

22 octobre 2015
Concert à la MaquiZad.

24 octobre 2015
Manifestation (une soixantaine de personnes y participent) à la mémoire de Rémi Fraisse et pour dénoncer les violences d’Etat à Grenoble – projection de « La résistance respire » – Un frère et une nièce de Vital Michallon, abattu durant une manifestation contre la construction de Superphénix en juillet 1977, sont présents à cette manifestation.

27 octobre 2016
Recours déposé par l’association PCSCP contre la vente des terrains communaux à «vil prix» : 30 centimes le mètre carré.

5 novembre 2015 
Incendie à la MaquiZad : l’atelier qui abritait des matériaux, du matériel et de l’outillage que l’élan de solidarité avait regroupés pour aider aux constructions, est totalement détruit.

7 et 8 novembre 2015
Chantier de construction et d’isolation de Palette Palace avec la présence de nombreux Lyonnais.

18, 19 et 20 décembre 2015 
Rencontre de la forêt à la MaquiZad et «inauguration de la bulle tropicale».

5 janvier 2016
Parution du De tout bois n°4.

2 février 2016
Parution du Chambar’Tout n°4.

27 février 2016
Le Collectif contre les aménagements capitalistes (CAC38) auquel participe le Collectif grenoblois de soutien à la ZAD de Chambaran, organise une cantine et une «vélorution» à Grenoble dans le cadre de la journée nationale de soutien à la lutte contre la construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Durant cette manifestation reliant les différents parkings gérés par une des filiales du groupe Vinci — constructeur et concessionnaire désigné de l’aéroport contesté de Notre-Dame-des-Landes —, une personne est interpellée par la police.

28 février 2016
Projection du documentaire «Je lutte donc je suis» à la MaquiZad.

13 mars 2016
Concert de René Binamé à la MaquiZad.

20 mars 2016
Concerts à la Maquizad avec On lâche les chiens, Kratère et Kist.

25 mars 2016
Le Collectif contre les aménagements capitalistes (CAC38) auquel participe le Collectif grenoblois de soutien à la ZAD de Chambaran, organise une manifestation devant les locaux du Parti socialiste. Projection du documentaire «Une réponse à la COP 21 et à son monde : construire la ZAD» suivi d’une discussion. Ces différentes manifestations ont été organisées en solidarité avec les paysans et habitants dits «historiques» de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes expulsables.

31 mars 2016
Incendie de 16 hectares de sous-bois en partie sur la ZAD de Chambaran.

2 avril 2016
Création près de Cluny de la Coordination «Center Parcs, ni ici ni ailleurs» réunissant des collectifs, des associations et des individus s’opposant aux projets du Rousset, du Jura et de Roybon.

5 avril 2016
Monsieur Vicat, adjoint au maire de Roybon demande verbalement aux occupants de la ZAD de Chambaran de bien vouloir laisser la scierie récupérer le bois qui a été coupé en novembre 2014 (40 hectares) sur le chantier avant que l’arrêté préfectoral autorisant le début du chantier soit annulé.

14 avril 2016
Le Conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes a adopté la subvention de 4,7 millions d’euros en faveur du projet de Center Parcs à Roybon dans le cadre de son budget 2016 alors que la justice a suspendu les travaux… Une première enveloppe de 7 millions avait été suspendue en 2014 par l’ancienne majorité socialiste.

5 mai 2016
Discussion sur le sexisme dans les milieux alternatifs et concerts d’Action sédition et des Trois huit.

18 juin 2016
Rassemblement festif organisé par les différentes oppositions au Center Parcs de Roybon à Saint Marcellin.
Parution du De tout bois n°5 qui est dorénavant la fusion du fanzine Chambar’Tout et de la revue De tout bois.
Des élues et des responsables d’associations de la région Auvergne-Rhône-Alpes s’adressent, dans une lettre ouverte, à Ségolène Royal, Ministre de l’environnement, de l’énergie, de la mer, et Présidente de la COP 21 et lui demandent une prise de position claire sur le projet de Center Parcs à Roybon.

24 juin 2016
Réunion publique à Grenoble : Sivens-Roybon, où en est-on ? – Retour vers le futur des ZAD.

20 août 2016
Journée de résistance festive et conviviale contre Center Parcs, dans la forêt de Poligny.

27 et 28 août 2016
Chantier participatif à la barricade sud sur la ZAD de Chambaran.

Septembre 2016
Subvention de la Frapna réduite de 50% en 2016 à 375 000 euros par le Conseil régional présidé par Laurent Wauquiez.

1er octobre 2016
Balade naturaliste sur le site du Center Parcs organisée par le groupe Confrontation avec l’appui de la FRAPNA Rhône.

2, 3 et 4 décembre 2016
3e hiver d’occupation à Roybon. Débats, discussions et projection sur des luttes contre la destruction des forêts avec la présence d’opposants aux projets des Center Parcs du Rousset et du Jura, aux projets de Centre d’enfouissement des déchets radioactifs de Bure, à la biomasse énergie (SOS forêts et Bogues). Promenade en sous-bois, contes, concert sous chapiteau.
Parution du De tout bois n°6.

16 décembre 2016
La Cour administrative d’appel de Lyon confirme les deux jugements du tribunal administratif de Grenoble : annulation de l’arrêté préfectoral «loi sur l’eau» du 3 octobre 2014 et maintien de l’arrêté préfectoral du 16 octobre 2014 sur les espèces protégées. L’arrêté préfectoral du 15 octobre 2012 autorisant les travaux de réalisation d’une canalisation d’eaux usées entre Roybon et la station d’épuration Saint-Sauveur est annulé également.

7 janvier 2017
Projection du documentaire «Kanehsatake, 270 ans de résistance» le soir à la Marquise/MaquiZad.

5 février 2017
Marche contre le pillage des forêts au nom de la transition énergétique à Gardanne. Des opposants aux projets Center Parcs y participent derrière la banderole «Center Parcs – Ni ici ni ailleurs» en diffusant un tract et en prenant la parole à la tribune.

20 février 2017
Le pourvoi en cassation est déposé par Pierre & Vacances.

10 mars 2017
Débats durant l’après-midi et soirée de soutien à la ZAD de Chambaran à l’Espace Autogéré de Lausanne, en Suisse.

17 avril 2017
Selon Barbier, président du Conseil départemental, qui s’adressait aux entrepreneurs de l’Isère dans une réunion organisée par le Medef : «ce dossier a été mal engagé et mal géré politiquement. Il y avait pourtant une forte adhésion locale au projet. La Frapna en a appelé aux zadistes, qui n’ont pas été évacués par le préfet. La responsabilité est partagée : ni l’État, ni Pierre et Vacances n’ont porté plainte. [Après la mort de Rémi Fraisse à Sivens], l’État n’a voulu prendre aucun risque» (propos rapportés par le site ledauphine.com).

8 mai 2017
Manifestation à Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs, à une quinzaine de kilomètres de la ZAD de Chambaran, pour rappeler à celles et ceux qui tentent de muséifier la résistance dans les Chambarans qu’elle est toujours d’actualité, notamment contre le Center Parcs de Roybon ; pour commémorer ce jour-là la résistance et la victoire, le Conseil départemental et le musée de la résistance organisaient plusieurs courses à pied et à vélo dans les Chambarans dont l’une au départ de Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs — Projection du documentaire «La bataille de l’Eau Noire» le soir à la Marquise/MaquiZad.

24 mai 2017
Lettre de trois élues RCES au Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes (Fabienne Grébert, Myriam Laïdouni Denis et Corinne Morel Darleux) demandant à Nicolas Hulot, Ministre de la transition écologique et solidaire, de se prononcer en la défaveur du projet de construction du Center Parcs de Roybon.

9 et 10 juin 2017
Festival Vulvizar avec 10.7 Carrie, La Vermine, Basse-ville, DK Dance, Le dernier Calme mais également des lectures et une discussion anti-carcérale avec la présence de Christophe Soulié auteur de «Liberté sur parole» à l’occasion du procès en appel au Tribunal de Grenoble de Romain Leroy suite à la mutinerie de novembre 2016 à Valence.

17 juin 2017
Journée de mobilisation contre Center Parcs dans le Jura avec une manifestation le matin à Poligny et des balades à pied et à dos d’âne, des jeux, des photos, des stands, des tables rondes et des concerts en forêt, sur le site menacé.

13 juillet 2017
Diffusion du documentaire «Pierre & Vacances : la saga» par le magazine Complément d’Enquête sur France 2.

13 août 2017 
Soirée cumbia féministe avec Valentes Gracias à l’ACAB-café sur la ZAD de Chambaran.

Août 2017
Publication de la brochure «Non, retranscription d’une discussion d’opposants à différents projets d’aménagements (Roybon-A45-Amassada)».

30 septembre 2017
Participation à l’assemblée générale de l’association NACICCA à la Tour du Valat à Arles pour présenter la lutte contre le Center Parcs de Roybon.

5 octobre 2017
Lecture zapatiste autour d’un feu devant La Marquise/MaquiZad à Roybon.

6 octobre 2017
Incendie criminel en pleine journée de Palette Palace, une cabane de deux étages, des plus confortables de la ZAD de Chambaran, où s’étaient tenues plusieurs réunions de coordination.

13 octobre 2017
Le Conseil d’Etat rejette le recours de la Communauté de communes rendant définitive la décision de la Cour d’appel de Lyon. Cette décision annulait l’arrêté préfectoral du 15 octobre 2012 qui autorisait la construction d’une canalisation évacuant notamment les eaux usées du Center Parcs de Roybon.

16 octobre 2017
Publication de la brochure «Tourisme, un marché du rêve et du divertissement – Discussion de comptoir à propos de tourisme, le dimanche du second tour des élections législatives, chez Janine, dans un village près de Roybon».

18 octobre 2017
Chantier collectif sur la ZAD de Chambaran.
Présentation de la revue De tout bois et des différents écrits sur la lutte contre Center Parcs à la journée d’études SpatiaLittés consacrée à «Ecrire le territoire : visibilité, valorisation, marchandisation» à l’ENS de Lyon.

19 octobre 2017
Un huissier de justice vient constater l’occupation de la forêt.

25 octobre 2017
Chantier collectif sur la ZAD de Chambaran.

4 novembre 2017
Parution du De tout bois n°7.

Du 4 au 11 novembre 2017
Chantier collectif pour reconstruire ce qui a été détruit (construction de Paillette Paillasse et de la charpente de l’annexe à la Marquise/MaquiZad) et fiesta le 11 novembre avec des spectacles et des concerts.

17 novembre 2017
L’association Batotopie (ferme des Roussets à Saint-Jean-en-Royans) organise une soirée sur la lutte contre Center Parcs avec une projection du documentaire «La saga Pierre & Vacances» suivie d’une présentation du dernier numéro de la revue De tout bois (automne 2017) et d’une discussion.

18 et 19 novembre 2017
Pizza party, chorale Les Meutes, discussion autour de l’anarchisme, projection du documentaire «Ni Dieu ni maître, une histoire de l’anarchisme» et atelier pain à La Marquise/MaquiZad.

21 novembre 2017
Publication de la «Déclaration commune d’habitant.es de territoires en lutte face au sommet climat du 12 décembre à Paris».

25 et 26 novembre 2017
«Causons textile!» à la Marquise/MaquiZad avec au programme un atelier réparation de fringues, une présentation des étapes «De la toison au fil» et du «vêtement comme objet de transmission de culture» (en Amérique du Sud) mais également d’un métier à tisser. Projection d’un documentaire sur les conditions de travail dans l’industrie du textile au Bangladesh et sur les enseignes commerciales en France.

29 novembre 2017
Présentation de la revue De tout bois et discussion de l’actualité de la lutte et des perspectives dans le contexte des nouvelles tensions (Palette Palace incendiée, nouvelles présences des gendarmes et de l’hélicoptère près de la ZAD de Chambaran et de la Marquise/MaquiZad, constat d’huissier sur la ZAD) à Antigone à Grenoble.

16 décembre 2017
Fête des trois ans d’occupation (et des 10 ans d’opposition) avec petit déjeuner à la barricade Sud, une balade en forêt commentée, un repas à l’ACAB-café, un chantier bois de chauffe près de la barricade Nord, une course d’orientation, un goûter à la Marquise/MaquiZad, une présentation et une discussion sur les écrits de luttes (De tout bois, A pierre Fendre, brochures), un banquet à la Marquise/MaquiZad autour d’un feu de bois et des jeux forains.