Août 5, 2022
Par Squat.net
203 visites

Le camp No Border se déroulera à Rotterdam! On commencera le lundi 8 août à 10h par la construction du camp. La localisation précise sera annoncée à cette heure là. Restez près de la ville et garder un œil sur Radar et notre site internet. Lundi matin à 10h nous publierons la localisation exacte. On espère que le plus de personnes possibles nous rejoindront rapidement pour nous aider à construire le camp. Attention: Il est possible que la police soit présente et essaye de nous en empêcher. Soyez préparé.es pour ça. Prenez vos vélos (ou autres moyens de transport) pour être sûr.es de pouvoir vous déplacer. À lundi !

De mardi à vendredi, il y aura un programme d’ateliers, de discussions et de présentations. En plus des ateliers ci-dessous, il y aura beaucoup de temps pour des réunions ad hoc, des ateliers spontanés et d’autres activités. La tente Sahara (voir plan) sera toujours disponible pour cela, la tente WAH sera disponible lorsqu’il n’y aura pas d’atelier prévu. Si tu veux organiser quelque chose, ajoute le à l’emploi du temps sur les tentes. Si tu as besoin d’aide pour quelque chose, viens au stand à l’entrée.

Les ateliers seront en anglais, sauf indication contraire. Nous ferons de notre mieux pour avoir des personnes disponibles à chaque atelier pour traduire dans l’oreille.

MARDI 9 AOÛT

  • Circustent 11:30 – 13:00: Cartographier le complexe industriel frontalier : Rotterdam et ses environs – Camp No Border

Rotterdam et sa région, en particulier La Haye, abritent grand nombre d’agences et départements d’Etat, d’organisations internationales et d’entreprises qui travaillent sur (et facilitent) les politiques répressives en matière de frontières et de migration. Le groupe organisateur du camp a rassemblé dans une liste (non exhaustive) ces lieux (voir ailleurs dans la brochure) et les présentera dans cet atelier. Si tu veux savoir qui et quoi mérite une attention particulière pendant la semaine du camp (et après), viens à cet atelier et pose tes questions.

  • Circustent 14:00 – 15:30: Collectif des réfugiés africains

Nous, collectifs de réfugiés africains aux Pays-Bas, existons afin de Guider, Aider et Soutenir les réfugiés et les sans-papiers qui vivent dans la rue à Amsterdam. Ces personnes n’ont pas accès à un abri, ne sont pas autorisées à travailler ou à étudier, et ne peuvent pas recevoir d’aide sociale du gouvernement ou de la municipalité.

ARC se bat pour l’alliance des droits de l’homme des réfugiés et des personnes à la rue sans papiers qui vivent à Amsterdam. Notre objectif principal est d’aider les sans-papiers à la rue à répondre à leurs besoins de base essentiels. Notre deuxième objectif est de les aider à s’orienter dans le système d’asile néerlandais. Notre objectif est de leur fournir des informations juridiques sur les processus de migration et de les responsabiliser au travers d’activités éducatives, comme des cours d’autonomisation et de néerlandais. Notre mission principale est de mettre en relation les réfugiés sans-papiers avec les résidents locaux à Amsterdam et aux Pays-Bas et d’apporter de la visibilité sur la vie des sans-papiers à travers les médias. Notre rêve est de nous asseoir à la même table que les décideurs politiques afin que les sans-papiers parlent d’eux-mêmes et que les décideurs politiques prennent les bonnes décisions.

  • Circustent 16:00 – 17:30: Situation à la frontière franco-italienne – Mise en lien et échange par des personnes impliquées à la frontière franco-italienne.

Cet atelier sera un échange d’expériences et de pratiques de résistance à la frontière franco-italienne. Comment la politique migratoire raciste menée par les États européens se manifeste-t-elle dans les villes frontalières comme Briançon, Clavière ou Vintimille ?

Après une introduction centrée sur la criminalisation, le racisme et les violences infligées aux personnes en déplacement dans le sud de la région, autour de la vallée de la Roya et plus au nord dans les Hautes-Alpes, il y aura du moment pour partager des idées sur la résistance quotidienne. Des questions comme : Qui est impliqué ?”, “Comment la solidarité prend-elle forme dans ces lieux ?”, “Que manque-t-il ?” et “Quels sont les défis à venir ?” seront discutées.

En plus de contribuer à une meilleure compréhension du contexte dans cette région frontalière spécifique, l’objectif de cet atelier est de conclure une sorte de conne(a)ction (non encore définie) avec des collectifs et des personnes actives aux Pays-Bas, afin de construire un lien plus fort entre les différents lieux de résistance dans la lutte pour la liberté de mouvement pour tous.

  • WAH tent 14:00 – 15:30: Comment aider les personnes touchées par la guerre en Ukraine, perspectives anarchistes – réseau de solidarité V.

Description : il y aura une presentation de la situation actuelle, quelques groupes et organisations se présenteront et il y aura aussi une partie sur comment soutenir mentalement vos ami.e.s affecté.e.s par la guerre. Après cela, il y aura un espace ouvert pour les questions et les discussions.

  • WAH tent 16:00 – 17:30: Peindre a distance – Carlos

Peindre à distance aka bombes de peinture. Que sont elles, comment les faire et comment les utiliser. Une explication rapide sur les différents types et des courts conseils juridiques sur comment les utiliser.

MERCREDI 10 AOÛT

  • Circustent 11:30 – 13:00: Phoenix et l’irrégularisation LGBTQ+

Phoenix est une communauté autogérée par et pour les personnes LGBTQI+ en déplacement forcé, basée à Amsterdam depuis juillet 2020. Phoenix offre un espace sûr pour l’expression sexuelle, l’autonomisation par le groupe, et s’attaque aux problèmes auxquels nos membres sont confrontés à cause de l’irrégularisation. Les besoins des personnes LGBTQ+ irrégularisées sont continuellement rejetés dans les discussions publiques et avec les organisations de soutien. Avec cet atelier, nous avons l’intention de faire connaître davantage les luttes de la communauté et de discuter avec les participants des mesures que notre communauté prend et pourrait prendre en réponse.

Basées sur le mythe selon lequel la migration est un problème de sécurité, fortement poussé par l’industrie européenne de l’armement, les politiques frontalières et migratoires de l’UE se concentrent sur le renforcement et la militarisation des frontières pour empêcher aux réfugiés de se déplacer ou les repousser. Pendant ce temps, les pays non membres de l’UE sont poussés à agir en tant que gardes-frontières avant-postes. Une introduction à la militarisation des frontières de l’UE, aux efforts d’externalisation des frontières, au rôle de l’industrie de l’armemen et au rôle des campagnes et actions qui s’opposent à ces pratiques. Suivi d’un temps de questions-réponses et d’une discussion.

L’île a été sous le feu des projecteurs il y a près de deux ans car c’est là que Moria, l’enfer sur terre, a brûlé. Le camp de Moria n’existe plus, mais la situation ne s’est pas améliorée pour autant. Un militant qui se trouve à Lesvos depuis quelques mois nous parlera de la situation et de la lutte sur l’île.

  • WAH tent 11:30 – 13:00: Teenage mutant ninja turtles – Olya Korsun

[visual art/performance] – ..

  • WAH tent 14:00 – 15:30: Esperanto – Ronaldo

Est-ce qu’on peut discuter migration et privilège sans parler de langue? Dans cet atelier je raconte d’histoire et reponds tous tes questions sur l’espéranto et des autres langues mondiaux. J’espère d’ecraser des malentendus en passant :-). Cet atelier sera en Néerlandais, Anglais, Alleman ou onsedebrouille. Il n’y a pas d’espace pour des traductions simultanes.

  • WAH tent 16:00 – 17:30: Partage de compétences pour la recherche antifasciste – antifa autonome NL/DE

Connais ton ennemi ! Nous voulons créer un espace pour un skillshare sur la recherche dans les mouvements et structures fascistes. Puisqu’en Allemagne et dans certains autres pays ce travail se fait beaucoup plus, et qu’ici aux Pays Bas seulement Kafka et des individus/petits groupes d’antifascistes le font, nous pouvons apprendre les uns des autres. Bien sûr, l’antifascisme est lié à la lutte contre le système des frontières, donc nous ne pouvons pas échapper à la tâche de connaître ceux qui veulent rendre ce système encore plus violent. Alors venez partager vos propres méthodes, succès, risques, erreurs et apprenez d’autres contextes !

JEUDI 11 AOÛT

  • Circustent 11:30 – 13:00: Gestion des foules et soin des invités à bord des navires – Sea-Watch

Après la fin de la répression du régime de Salvini (Italie) contre les navires des ONG en Méditerranée centrale, le nombre de personnes que les différents navires de recherche et de sauvetage secourent et prennent à bord a augmenté massivement. Malgré le Covid 19 et tous les efforts des soi-disant garde-côtes libyens et des opérations de sécurisation des frontières de l’UE, les situations où nous avons plus de 400 personnes à bord sont devenues assez courantes et sont des situations auxquelles nous devons être préparés.

Dans le cas du navire Seawatch 3, cela signifie que chaque personne dispose de moins de 0,7 m² pour dormir. Nos ressources médicales sont surchargées, nous ne pouvons fournir qu’un seul repas chaud et le flux d’informations est un grand défi. Nous avons à bord des personnes originaires de différentes parties du monde, qui doivent vivre ensemble et qui parviennent à vivre ensemble, même si les circonstances sont difficiles.

Au cours de l’atelier, nous examinerons l’approche adoptée à l’égard de nos invités, nos principes de gestion des foules et la manière dont nous les mettons en pratique. Nous discuterons également des questions suivantes : Qu’est-ce qui est plus facile par rapport aux projets terrestres, qu’est-ce qui est plus difficile et comment gérer les conflits au cas où la situation deviendrait trop tendue.

En juin 2021 a été lancé Abolish Frontex, un réseau informel regroupant désormais plus de 130 organisations et groupes à travers et au-delà de l’Europe, qui se battent pour abolir Frontex et mettre fin au régime frontalier de l’UE. Une introduction à Frontex et aux politiques frontalières et migratoires de l’UE, à la campagne, sa structure et ses activités, par l’un des groupes qui y travaillent aux Pays-Bas. Suivi de questions-réponses, échange d’informations et d’expériences et discussion sur le renforcement de la campagne.

  • Circustent 16:00 – 17:30: Les morts à la frontières, ou comment construire un large mouvement européen – Migreat

En 2023, la List of Deaths fêtera ses 30 ans. Il est fort probable qu’elle fera état de la mort de plus de 50 000 personnes qui sont décédées en tentant de rejoindre l’Europe. Dans cet atelier, nous discuterons des stratégies pour construire un mouvement plus puissant pour lutter contre les morts aux frontières. Comment pouvons-nous travailler ensemble avec différents types d’organisations et de mouvements au niveau national, européen, régional et mondial ? Comment garder les gens motivés à long terme ? Nous discuterons de comment renforcer concrétement le mouvement pour la migration en examinant les actions possibles pour commémorer les morts aux frontières et lutter contre les politiques migratoires meurtrières en 2023.

  • WAH tent 11:30 – 13:00: Réunion Mad Pride – Mad Pride

Mad Pride est un mouvement international de “fous” et de leurs alliés, qui s’oppose à cette attitude négative envers les personnes, qui sont “différentes”. Nous sommes fiers d’être qui nous sommes, et nous revendiquons le droit d’être différents, sans être immédiatement considérés comme des citoyens de seconde zone….

  • WAH tent 14:00 – 15:30: Mariage contre les frontières – Mariage contre les frontières

Cet atelier explore les possibilités et les limites des mariages politiques sur fond de politiques migratoires restrictives dans le contexte de la législation allemande. Un zine sur ce sujet qui a été récemment publié sera présenté et discuté au cours de cet atelier.

  • WAH tent 16:00 – 17:30: Construire la solidarité à Ter Apel – Zep et Tjaaktje

Tout le monde connaît maintenant les conditions épouvantables dans lesquelles les réfugiés restent à Ter Apel. Les responsables agissent comme s’il s’agissait d’une situation indépendante de leur volonté et controle, mais la situation dans le centre de demande d’asile est le résultat direct de leur politiques inhumaines. Zep et Tjaaktje se sont récemment rendus à Ter Apel pour offrir leur aide. Ils viennent au camp No Border pour parler de leurs expériences, des difficultés qu’ils ont rencontrées pour s’organiser et de ce qu’ils ont appris. Mais plus que de raconter une histoire, ils veulent apprendre d’autres perspectives et avoir un échange sur la façon de construire la solidarité dans une situation aussi insaisissable que la crise de Ter Apel. Comment construire un réseau de solidarité plus fort et à plus long terme ? Pas seulement à Ter Apel, mais partout où les réfugiés se retrouvent dans les méandres de l’Etat et où la solidarité locale, indépendamment des ONG, est essentielle.

VENDREDI 12 AOÛT

  • Circustent 11:30 – 13:00: Chansons du changement et de l’appartenance – Hessel

Musique et migration à travers les siècles – La musique joue un rôle important dans la formation de l’identité et de l’appartenance liées à la lutte sociale, à la communauté et à l’attachement à un lieu. Dans cette conférence, nous voyagerons à travers l’espace et le temps pour aborder l’importance de ces chansons en écoutant des exemples intéressants tissés ensemble dans un récit historique. En commençant par l’Antiquité, nous voyagerons à travers les migrations du Moyen Âge, l’ancien et le nouveau (anti)colonialisme, la mondialisation, les migrations de masse et l’internationalisme socialiste du 19e au 21e siècle.

  • Circustent 14:00 – 15:30: Le droit à l’avortement est un droit humain – un aperçu de l’accès à l’avortement et des structures juridiques – Abortion Network Amsterdam

Lors de cette discussion, Abortion Network Amsterdam se présentera et présentera son travail et donnera un aperçu de l’accès à l’avortement dans différents contextes, et mentionnera les structures juridiques qui empêchent de rendre les avortements légaux, sûrs et accessibles dans différentes endroits.

  • Circustent 16:00 – 17:30: Resistance – sur la dissuasion de la migration et la désobéissance civile – Migreat

La migration est un droit de l’homme. Le déplacement est indispensable pour lutter contre les inégalités mondiales et raciales. Pourtant, ceux qui en ont le plus besoin se voient confrontés au mieux à l’exclusion, au pire à la violence brutale et au meurtre. Cette situation n’est pas seulement injuste, elle est criminelle. L’Europe a mis en place un régime d’apartheid moderne. Au-delà des pétitions et des manifestations, quelles possibilités avons-nous pour résister à ce système d’oppression ? Comment pouvons-nous organiser la désobéissance civile ? Cet atelier ne donnera pas toutes les réponses, car nous sommes en recherche perpetuelle. Nous ferons une présentation, mais nous espérons apprendre les un.e.s des autres et faire un brainstorming pour trouver de nouvelles idées pour lutter pour la justice.

  • WAH tent 11:30 – 13:00: Imaginez ! Pas de frontières, et ensuite ? – Les militants de Blindspots en Bosnie et les militants de Abolish Frontex en Belgique.

Un coup de chance arrive soudainement, de manière surprenante. Tout est possible maintenant, la façon dont cela se produit n’a pas d’importance, cela arrive tout simplement. Il n’y a plus de frontières. Ces ateliers ouvrent l’espace et le temps pour un “Et si…” qui peut nous conduire à une autre vision. Que se passe-t-il réellement après la lutte contre les frontières, qui serait affecté et de quelle manière ? Et maintenant ?

  • WAH tent 14:00 – 15:30: Lutter pour la liberté de mouvement pour tous : Watch the Med Alarmphone – service d’assistance téléphonique pour les personnes en détresse en mer – Watch the Med Alarmphone

Watch the Med Alarmphone est un réseau transnational d’activistes qui gère une ligne d’assistance téléphonique pour les personnes traversant la mer Méditerranée – 24/7 depuis 2014. Nous travaillons des deux côtés de la Méditerranée, en luttant pour la liberté de mouvement pour tous. L’événement d’information donnera un aperçu de notre travail au quotidien et de la façon dont nous nous organisons. Nous partagerons des impressions sur la situation actuelle sur les différentes routes à travers la Méditerranée ainsi que sur notre lutte contre la forteresse Europe, avec un accent sur les développements actuels dans la Méditerranée centrale.

  • WAH tent 16:00 – 17:30: Une scène plus sûre et un monde meilleur : Désapprendre la masculinité toxique dans le mouvement – Collectif Patriarkraakt

Le monde est dominé par les hommes, les traits ” masculins ” nuisibles et les dommages causés par les structures patriarcales. Pour améliorer notre environnement, notre société lorsqu’il s’agit de questions de migration ainsi que la société dans son ensemble et pour améliorer notre propre santé, les hommes doivent commencer à prendre des initiatives pour s’éduquer et s’améliorer. Cette question est également très présente au sein de nos mouvements. Le collectif Patriarkraakt s’attache à ce que les hommes désapprennent collectivement les comportements toxiques enseignés et les améliorent par une meilleure praxis. Dans cet atelier, nous invitons les personnes désireuses de désapprendre ces comportements et de s’améliorer collectivement dans le but de rendre notre environnement meilleur.

No Border Netherlands
https://squ.at/r/6w02
https://nobordercamps.eu/


Groupes liés aux sans-papiers https://radar.squat.net/fr/groups/topic/sans-papiers
Des squats aux Pays-Bas: https://radar.squat.net/fr/groups/country/NL/squated/squat
Des groupes (centres sociaux, collectifs, squats) aux Pays-Bas: https://radar.squat.net/fr/groups/country/NL
Des événements aux Pays-Bas: https://radar.squat.net/fr/events/country/NL


Radar https://squ.at/r/8uvy




Source: Fr.squat.net