Janvier 15, 2021
Par Sans Nom
348 visites


traduit de l’italien de infernourbano, 14 janvier 2021

La nuit du 17 dĂ©cembre, une antenne-relais proche d’une sortie de l’autoroute de contournement de Rome (GRA) a Ă©tĂ© sabotĂ©e par le feu.

Une action incendiaire qui ravive notre mĂ©moire de vengeance pour le massacre d’État qui s’est dĂ©roulĂ© dans les prisons italiennes insurgĂ©es en mars 2020, lors du premier confinement.

Lors de ces journĂ©es, les rĂ©voltes des prisonniers qui rĂ©clamaient santĂ© et libertĂ© ont Ă©tĂ© rĂ©primĂ©es dans le sang par les organes de sĂ©curitĂ© de l’État. En plus des tabassages, des transferts et des reprĂ©sailles, 14 personnes ont perdu la vie.

Les maĂźtres de l’information ont rapidement endormi l’histoire, en dĂ©crivant les meurtres comme des dĂ©cĂšs accidentels liĂ©s Ă  des overdoses de mĂ©dicaments.

Face Ă  l’insupportable bruit de ces mensonges, nous rĂ©pondons par une flamme de silence destructeur.

Conscients de la complexitĂ© changeante qui nous entoure, nous dĂ©cidons d’agir parce que cette Ă©poque, et aucune autre, est la nĂŽtre.

Une salutation chaleureuse Ă  tous les prisonnier.e.s anarchistes en Italie et dans le monde, courage !

Pour l’Anarchie




Source: Sansnom.noblogs.org