Novembre 16, 2020
Par Point De Ruptures
190 visites


SYRIE / ROJAVA – Les femmes kurdes et arabes, ainsi que celles issues des autres peuples et minorités religieuses de la Syrie se sont organisées afin de combattre l’occupation turco -djihadiste dans le nord de la Syrie. Ces femmes qui sont le ciment même de la révolution du Rojava appellent les autres femmes à apporter leur soutient par de-là les frontières afin de lutter contre le colonialisme turc et le génocide du peuple kurde.

Voici l’appel du KONGRA STAR, le Mouvement des femmes du Rojava:

« Appel au renforcement de la solidarité des femmes contre l’occupation et le génocide !

Le 9 octobre 2020, nous, Kongra Star, le mouvement des femmes du Rojava, avons lancé une campagne sous le slogan « Non à l’occupation et au génocide, nous défendrons les femmes et la vie », étant donné que le jour de l’annonce de la campagne coïncide avec l’anniversaire de l’occupation turque et de ses factions sur Serê Kaniyê (Ras al-Ain) et Girê Spî (Tel Abyad). Elle se poursuivra jusqu’au 9 janvier, jour où les trois combattants, Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemes, ont été tués dans la capitale française, Paris, par les services secrets de l’État fasciste turc. Nous sommes convaincus que les féminicides auxquels les femmes sont confrontées par la mentalité patriarcale se situent à un niveau mondial.

Notre campagne a été lancée initialement pour coordonner toutes les organisations de femmes au niveau interne (Nord et Est de la Syrie), pour former un corps unifié qui fait face à tous les défis et difficultés, pour élever le niveau de lutte et de résistance, et pour mener des activités communes à cet égard.

En raison de notre croyance dans l’héritage d’une histoire unifiée des femmes, pleine de luttes pour la liberté et la justice sociale des femmes, les femmes du monde entier ont fait des sacrifices, et il est nécessaire de mentionner ce que la révolution du Rojava (Syrie du Nord et de l’Est), connue comme la révolution des femmes, a fait en termes de sacrifices et de gains pour les femmes, qui rend ces gains aux femmes du monde entier, ajoutant à l’histoire des femmes une valeur fondamentale dans leur lutte.

Ainsi, la campagne de signatures* [valable jusqu’au 25 novembre], Journée de la lutte contre la violence à l’égard des femmes, au cours de laquelle seront annoncés les noms des organisations qui soutiennent notre campagne, représente la nécessité d’obtenir le soutien des organisations féministes internationales pour protéger les acquis de la révolution des femmes et de s’opposer à toutes les formes d’occupation, de génocide, d’impérialisme et de fascisme qui pratiquent toutes les formes d’oppression, avec une vision et un silence internationaux et par toutes les organisations internationales des droits humains.

Salutations de la révolution féminine du Rojava ! »

ROJAVA. Renfonçons la solidarité féminine contre l’occupation et le génocide




Source: Pointderupture.noblogs.org