Accueil > Ni patrie ni frontières > Documents utiles > Roger Hallam et Extinction Rébellion : le bal des hypocrites face à (…)

jeudi 21 novembre 2019, par Yves

Roger Hallam cofondateur et dirigeant d’Extinction Rébellion fait scandale depuis le 20 novembre 2019 parce qu’il a tenu des propos que l’on entend en réalité fréquemment à gauche et à l’extrême gauche depuis des décennies. Il a déclaré à l’hebdomadaire Die Zeit que :

– le judéocide serait « pour ainsi dire un événement régulier ». Il faut être particulièrement malhonnête pour ignorer que l’on entend fréquemment cet argument aussi bien chez certains militants ou idéologues d’extrême gauche que chez des intellectuels « décoloniaux », anti-impérialistes et autres nationalistes du tiers monde ou du Sud qui considèrent que finalement le judéocide serait un événement banal, surévalué, si on le compare à tous les massacres commis par l’impérialisme et le colonialisme européens depuis 1492 et la découverte de l’Amérique.

D’ailleurs, l’exemple cité par Hallam dans son interview à Die Zeit est aussi celui que cite depuis des années l’extrême gauche : le massacre des Africains commis par les Belges au Congo.

(A ce propos il faut lire le splendide livre d’Adam Hochschild, Les Fantômes du roi Léopold : La terreur coloniale dans l’Etat du Congo, 1884-1908, Belfond, 1999.)

Lire la suite dans le PDF ci-joint

Roger Hallam et Extinction Rébellion : le bal des hypocrites face à l’antisémitisme de gauche

Article publié le 21 Nov 2019 sur Mondialisme.org