Juin 7, 2021
Par Basse Chaine
297 visites


Mise-à-jour de la situation de la lutte contre l’antenne géante et appel à une manifestation le samedi 12 juin 2021 à la mairie de Rochefort.

Le 9 décembre 2020 un permis de construire est accordé par la mairie de Rochefort sur Loire à l’entreprise Towercast pour la construction d’une antenne d’une hauteur de 100 mètres sur la parcelle « les Verdillons », 49190 Rochefort sur Loire. Cette parcelle se trouve à 650m d’une autre antenne du même type, gérée par TDF.

Les riverains des communes de Rochefort sur Loire et de Beaulieu sur Layon n’ont jamais été prévenus par les élus. Suite à une mobilisation de riverains, les propriétaires actuels de la parcelle annoncent au mois de mars à des riverains qu’ils se rétractent de l’affaire avec Towercast, malgré des sommes importantes en jeu (55 000 € pour une parcelle 1 200 m2). A ce jour aucune preuve de l’annulation du permis ou de la vente n’a été présentée. Plusieurs agriculteurs et agricultrices se sont portés acquéreurs de cette parcelle au cas où elle serait mise en vente pour un usage agricole.

Le collectif qui s’est formé contre l’antenne a sollicité un avocat afin de mener des actions juridiques contre ce projet, Maître Loiseau du cabinet Gaya, spécialisé en droit rural. Puisque les riverains n’ont pris connaissance du projet que tardivement, tous les recours (plus de 20) en préfecture étaient hors délai et sont restés sans réponse. Seul le tribunal administratif pourra désormais annuler le permis de construire. Des requêtes seront déposées la semaine du 14 juin. En attendant la décision de ce tribunal, le permis reste valable et les travaux peuvent suivre leur cours. La fédération viticole a, elle aussi, acté un recours juridique auprès de la préfecture.

De nombreuses interrogations demeurent :

- Quels bénéfices d’une antenne de télécommunication de 100 mètres à 650 mètres d’une autre antenne, pour les riverains et les usagers ?

- L’entreprise Towercast annonce une antenne aux services identiques à ceux fournis par celle existante FM, télécommunication, hormis le “etc…” qui interroge : quelle destination réelle pour cette antenne ?

- Pourquoi les riverains et communes avoisinantes n’ont pas été informés de ce projet important, qui impacte le paysage et les valeurs immobilières d’une centaine de riverains ?

- Pourquoi la mairie de Rochefort sur Loire a attendu aussi longtemps pour prévenir les riverains, ce qui a entraîné l’impossibilité de faire des recours juridiques ?

- La communauté de communes Loire Layon par l’intermédiaire de Marc Schmitter assume qu’il y a eu un manquement de la part de son service instructeur, comment compte-elle soutenir le collectif ?

- Combien touche la communauté de communes pour l’implantation d’une antenne ? Le président de la com (Marc Schmitter) est aussi le président adjoint d’Anjou numérique.

- Pourquoi, malgré la mobilisation de nombreux riverains et de multiples sollicitations, les élus ne prennent pas d’avantage le dossier en main ?

Devant l’inaction des élus, le collectif organisera une manifestation le samedi 12 juin 2021 à la mairie de Rochefort afin de montrer le désarroi face à ce projet et l’importance de la mobilisation en son encontre.

Vous pouvez suivre le collectif sur Facebook ou les contacter par mail : [email protected]




Source: Basse-chaine.info