Juin 20, 2022
Par Collectif Emma Goldman
264 visites

Le complexe de 9 étages composé de commerces, de 400 espaces de stationnement et de condos suscite beaucoup de colère dans la ville de Rivière-du-loup, dans le Bas-du-Fleuve, où les locataires avaient déjà de la difficulté à trouver des logements abordables. Plusieurs ont eu la mauvaise surprise d’apprendre que leur logement allait être détruit pour faire place à la tour qui vient briser la quiétude de leur rue. D’autres s’alertent avec raison d’éventuelles hausses des loyers. La mairie s’est empressée de donner son aval au mégaprojet malgré l’opposition de plusieurs citoyens et citoyennes de la ville.

Une très jolie affiche a dans les dernières heures fleurie sur les poteaux du centre-ville de Rivière-du-loup où l’on peut apercevoir un dinosaure avec la tête de Yan Boudreau, président du Groupe Medway. Le projet y est dénoncé comme “monstrueux” et y est associé des conséquences telles que les évictions, les hausses de loyer et l’embourgeoisement. Ces affiches ont tôt fait de gêner les autorités. Elles ont été décrites comme du “vandalisme” et des “messages d’intimidation” commis par des “malfaiteurs” sur le site d’une station de radio locale. À Rivière-du-loup comme ailleurs, les autorités tentent de faire taire les opposants et opposantes aux grands projets nuisibles qui utilisent bien les seuls moyens qu’il leur reste face à l’asymétrie du pouvoir.

De Chicoutimi à Rivière-du-loup, solidarité contre les embourgeoiseurs et leur monde!




Source: Ucl-saguenay.blogspot.com