Samedi 28.11 était une journée de manifs dans toute la France contre la loi sécurité globale (LSG). A Toulouse, un appel sur internet a réuni plusieurs milliers de personnes dans le centre ville, pour une manif non déclarée, au parcours non défini par la préfecture. Cette manif a montré que nous sommes beaucoup à partager la même détermination, le même refus.

Refus de ces lois sécuritaires bien sûr, mais surtout de ce qu’on voit se profiler : alors que les conditions de vie se dégradent, l’État se prépare à répondre à la colère sociale qui monte en renforçant son arsenal.

Nous refusons de demander un retour au maintien de l’ordre d’hier. On ne se fait pas non plus d’illusions sur une réforme de la police. Ce n’est pas par « mauvaise doctrine » qu’ils nous attaquent, mais parce que ce sont les forces de l’ordre, ce même ordre qui nous écrase et qu’il s’agit de renverser. Il n’y a donc rien à attendre des personnes qui veulent réformer la façon de nous écraser.

Samedi dernier, poursuivant les pratiques qui avaient fait la force des Gilets Jaunes, personne n’est allé demander la permission de la préfecture, ce qui nous a permis l’accès au centre ville et a compliqué la tache de la police pour empêcher la manif.

Continuons sur cette lancée, dès samedi pour un 2nd round.

Nous avons aussi besoin de nous retrouver pour nous organiser (en vrai, pas juste sur les réseaux, on en a bien besoin). RDV dimanche pour une assemblée pour la riposte globale ! Un point de départ pour de futures actions, manifs… à décider ensemble.

Samedi manif : 17h métro Capitole

Dimanche AG : 14h30 sous l’arche de la médiathèque (Marengo)

venons masqués, restons solidaires




Source: Iaata.info