Février 23, 2022
Par Ras Lfront Rouen
377 visites

Rino-Della-Negra-footballeur-et-partisan-Vie-et-mort-d-un-jeune-footballeur-des-FTP-MOI-du-groupe-Manouchian-1923-1944Vie, mort et mémoire d’un jeune footballeur du « groupe Manouchian » « Vous n’avez réclamé ni la gloire ni les larmes […] Vous vous étiez servi simplement de vos armes. » Sportif exceptionnel brisé à l’âge de 20 ans, alors qu’il venait d’être recruté par le prestigieux club du Red Star, Rino Della Negra n’a jamais pu exprimer tout son talent de footballeur. Réfractaire au STO, membre du groupe Manouchian (FTP-MOI), martyr de la liberté fusillé par les nazis au Mont-Valérien le 21 février 1944, le jeune résistant plaçait les valeurs d’antifascisme et de solidarité au-dessus de tout. Cette étude inédite et fort documentée, par deux historiens du mouvement social, analyse la vie et la mémoire d’une icône du football populaire et du combat émancipateur. Loin d’une conception surannée de « l’identité nationale », la biographie de Rino Della Negra s’intègre dans l’histoire d’un pays qui a su accueillir l’étranger, se construire grâce aux échanges multiples, et dont les membres des FTP-MOI ont pu écrire l’une des pages les plus lumineuses.
Dimitri Manessis est docteur en histoire ; Jean Vigreux est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Bourgogne Franche-Comté.
Aujourd’hui une tribune du stade Bauer, à Saint-Ouen, porte son nom. Son visage se retrouve sur les maillots du Red Star. La  » tribune Rino  » est celle des chants antifascistes et des banderoles promptes à dénoncer des violences policières comme à soutenir l’ accueil des réfugiés.




Source: Raslfrontrouen.com