Les gardiens de l’ordre moral travaillent

Vendredi, un type s’est pris deux ans fermes pour avoir insulté le proc et les flics suite à une garde à vue pour vol. Un peu plus tôt dans la semaine, c’était une garde à vue de 17h pour être entré dans le comico Saint-Étienne avec un couteau dans la poche. Une réaction reliée par les médias, qui relaient comme d’habitude le discours de pauvres victimes des flics [1], à une affaire d’attaque au couteau de cuisine (4 jours d’ITT) dans le même comico le mardi 30 août par une personne “connue des services de police pour des troubles psychiatriques“. Un amalagame courant bien que détestable entre psychiatrisation d’une part, violence et aggression d’autre part, qui est un des ingrédients importants du système psychophobe. C’est un peu tiré par les cheveux, mais on peut également faire le rapprochement avec les maltraitances habituelles pour les autistes comme racontées ici et ici [2].

Jean-Marc Rouillan, ancien d’action directe, a été condamné mercredi pour apologie du terrorisme à 8 mois ferme et 300€ de dédommagement aux 30 parties civiles. L’appel confirmera ou non et pourrait mener à la révocation de sa liberté conditionnelle. Un peu plus proche de Toulouse, un procès pour violences volontaires le 28 septembre à 14h au TGI de Castres suite au blocage et au gazage sur l’autoroute A68 mardi 30 août par des CRS d’une manif sauvage en poids lourds partie en direction de Toulouse pour dénoncer l’annulation de la fête foraine de Lavaur. Trois CRS “se sont qualifiés en victimes” après avoir été “frôlés par un camion“.

Avec tout ce bon travail, on ne s’étonnera pas du nouveau plaidoyer pro-flic de Jean-Luc Moudenc [3], qui joue du chiffre pour réclamer plus de keufs et de juges antiterroristes, ni de la lettre d’amour de Cazeneuve à ses petits soldats bleus mobiles accompagnée d’une revalorisation de leur prime.

De leur côté les militaires font mumuse avec leurs roquettes et crament 100 hectares de forêtes et de broussailles, tandis que Carole Delga, présidente de la région Occitanie, et Brigitte Barèges, maire de Montauban, s’attaquent sur qui a le droit de déposer des fleurs lors de cérémonies militaires.

Logement

La reprise est bien là sur le marché toulousain” ! Pas la reprise du logement bien sûr, ca n’intéresserait pas la Dépêche, mais la reprise de l’augmentation des prix ! Trop cool ! “Dans l’hypercentre, particulièrement prisé des étudiants et jeunes actifs, les prix s’envolent pour atteindre 5 000 € le m² dans un quartier comme Saint-Cyprien. Certains quartiers périphériques comme le faubourg Bonnefoy, qui bénéficie du futur aménagement de la gare Matabiau et de Marengo, ont tendance à s’embourgeoiser.” Non, sérieux ? Vite, courons-y !

Une aubaine pour les promoteurs qui ne sont jamais en panne d’idées pour vendre du mètre carré. Un méga-projet immobilier de 25000m² a par exemple été confié au promoteur Kaufman & Broad sur l’ancien site de l’institut Claudius Regaud à l’hôpital de la Grave, en bord de Garonne. L’entreprise prévoir d’y “développer un ensemble hôtelier, une résidence services, des commerces, et des logements.” Le dépôt de permis est prévu au premier semestre 2017. À Muret aussi la gentrification est à l’oeuvre.

Industrie

Inauguration le 16 septembre de l’usine de fabrication de pièces de grand format en métaux durs pour l’aviation du groupe Gardner Aerospace à Bélesta en Ariège. Les importants travaux de remise à neuf du site de Bélesta – 750 000 € ont été investis – seront inaugurés le 16 septembre prochain. L’usine de Bélesta est spécialisée de l’usinage de pièces en métaux durs de grande dimension. 75 % de son chiffre d’affaires provient de la sous-traitance aéronautique. Bélesta travaille sur différents programmes Airbus, via son principal client, Auber et Duval.

Dans la même veine, un “technocentre 3D”, sorte de pépinière à start-ups proposant des moyens techniques d’impression et de scan 3D, a été inauguré jeudi au 68 chemin de la Flambère à Purpan.

La bataille juridique continue entre les actionnaires de l’aéroport de Toulouse-Blagnac et le collectif contre la privatisation de l’aéroport (animé essentiellement par des syndicats et des élu-e-s EELV et FDG).

Moudenc veut augmenter les tarifs tisséo à partir de janvier 2017 pour les moins de 26 ans et les plus de 65 ans, sous conditions de ressources. On s’en fout mais il y a même une polémique en haut lieu à ce sujet. Plus intéressant, un groupe de journalistes voudrait lancer une sorte de « Médiapart » local à Toulouse d’ici quelques mois. Bonne nouvelle pour la qualité de l’info : “Les initiateurs du projet ont déjà passé plusieurs jours à Toulouse.”

A propos de presse, le site Arrêt Sur Images nous raconte comment Najat Vallaud-Belkacem a fait supprimer un article de La Dépêche du Midi rapportant une manifestation de “mamans d’enfants autistes” que la ministre de l’éducation a ignoré lors de sa visite à Toulouse. “Un problème technique”, assure-t-on au quotidien local.” On n’en doute pas…

Travail

Appel à la grève national des animateurICEs en centres de loisirs avec un rassemblement lundi à 11h30 au capitole. ils contestent le décret publié le 1er août dans lequel Patrick Kanner, ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, pérennise « les taux d’encadrement dérogatoire, soit un animateur pour quatorze mineurs de moins de 6 ans et un animateur pour dix-huit mineurs de plus de 6 ans. Un appel suivi entre autres à la MJC de Gourdon.

Nouveau débrayage mardi après-midi à Téléperformance Blagnac en lutte contre la suppression pressentie de 200 postes et la déterioration de leurs conditions de travail.

Une manif contre la réforme des collèges a eu lieu jeudi 11h square charles de gaulle, où les enseignantEs n’étaient malheureusement que quelques dizaines. Inspirée par cette réforme qui renforce notamment la place de l’”instruction civique”, le département du Lot fait du zèle et impose un nouveau livret de propagande intitulé “Ensemble, citoyens” qui sera distribué à touTEs les élèves des écoles primaires du département. Une initiative dont l’extension à toute l’académie de Toulouse, dans le cadre du “parcours citoyen” mis en place après la tuerie de Charlie Hebdo, est déjà à l’étude.

9 millions d’euros de dédommagement pour 191 ex-salarié-e-s de l’usine Molex à Villemur-sur-Tarn aprèss une action aux prud-hommes qui aura duré 7 ans.

Migrations

Juste deux petites brèves : lundi, une manif de 400 personnes a été organisée contre le camp de migrants de Calais, et en novembre, ouverture d’un nouveau CADA à Foix.

Par Information Anti Autoritaire Toulouse et Alentours (IAATA),

Source: http://iaata.info/Revue-de-stress-2-1-semaine-du-5-09-1532.html