Après une mobilisation soutenue des cheminot.es sur le week end, on commence la semaine lundi avec le blocage du Technicentre de la Blancarde. Quelques palettes enflammées et les semis font demi-tour sous les yeux des travailleurs.euses du rail et de soutiens venu du port et de l’AG des précaires déters. Plus d’un millier de grévistes du rail en AG dans la région !


Revue de grève #3 : Et ça bloque, bloque, bloque !

Blocages aussi dans de nombreux lycées, dont Périer et Montgrand (ci-dessous).


Revue de grève #3 : Et ça bloque, bloque, bloque !

À la fac, c’est le resto U qui est gratuit.

Restaurant universitaire gratuit aujourd’hui !

Pour la quatrième fois en deux semaines des centaines d’étudiant.es mangent gratuitement, nous préparons activement le mouvement de grève de demain !


Revue de grève #3 : Et ça bloque, bloque, bloque !

Gastronomie toujours, il y avait un picnic de lutte des chercheurs.euses de la Technopole de Chateau Gombert à midi.

Les raffineries de Fos, La Mède, Lavéra et les site de pétrochimie voisins sont en grève reconductible.


Revue de grève #3 : Et ça bloque, bloque, bloque !

Mardi c’est dès 5h du matin que les postier.es ont lancés les festivités sur leur piquet aux Docks !

nous garantissons toujours le petit-déjeuner, le feu de palettes, le vin chaud et le lever de soleil sur les Docks ! [1]

Puis à 7h30, c’est la gare routière qui a été bloquée par des étudiant.es, gilets jaunes, CGT et précaires. Plusieurs lycées bloqués également (dont Thiers). Le blocage du lycée St Charles a été levé par les keufs.

Les dockers ont aussi bloqué la porte 4 du Port.


Revue de grève #3 : Et ça bloque, bloque, bloque !

Ça bouge aussi à l’hôpital, avec un appel à la grève illimitée chez les internes. Plus de 350 d’entre elles et eux se sont réuni.es devant la Timone à 11h avant de partir en manif vers l’Agence régionale de santé.


Revue de grève #3 : Et ça bloque, bloque, bloque !

Viens enfin le temps de la manif. Au départ des Réformés, plus de 100 000 personnes défilent jusqu’à Périer. En plus des formations syndicales, sont présent dans la manif un cortège gilet jaune, et en tête les cortèges précaires déters, féministe, et lycéens. Au niveau de Périer une manif sauvage est tentée, mais se retrouvera nassée non loin.


Revue de grève #3 : Et ça bloque, bloque, bloque !

Revue de grève #3 : Et ça bloque, bloque, bloque !

Revue de grève #3 : Et ça bloque, bloque, bloque !

Revue de grève #3 : Et ça bloque, bloque, bloque !

Revue de grève #3 : Et ça bloque, bloque, bloque !

Les barricades du Port

Retour au Port, à la porte 2C cette fois, accès principal aux terminaux de marchandise , où un blocage a été lancé après la manif.« On construit une barricade, on a retourné des voitures, on va rester là H24 ». Un appel est lancé à l’ensemble des syndicats pour une journée« port-mort » jeudi.


Revue de grève #3 : Et ça bloque, bloque, bloque !

Revue de grève #3 : Et ça bloque, bloque, bloque !

Mercredi, 70% des TER et 75% des TGV étaient annulés en PACA.

À Marseille, la journée s’est ouverte avec un rassemblement de soutien au salarié.es du McDo de St Barth, qui risque la liquidation judiciaire, devant le tribunal. Puis un autre rassemblement de soutien s’est formé devant l’hôtel de luxe Intercontinental, au Panier, dont les salarié.es sont en grève depuis 27 jours et font maintenant face à une répression judiciaire en plus des intimidations quotidienne d’un direction qui ne veut pas négocier.


Revue de grève #3 : Et ça bloque, bloque, bloque !

À midi, un autre Resto U gratuit à la fac St Charles, les barricades du port tiennent toujours !


Article publié le 11 Déc 2019 sur Mars-infos.org