Juin 5, 2021
Par CNT 30
111 visites


Un cycle de trois conférences a été organisé à Nîmes en avril et mai 2021 à l’initiative d’Attac 30, de la FA 30-84, de la CNT 30, de la Coopérative des livres et des idées 30, du réseau Café zapatiste Mut Vitz 30-84 et de Solidaires 30.

En cette période de morosité sociale, il est nécessaire de redonner sens à nos luttes à travers différentes expériences menées sur le plan international, de donner avec nos moyens une visibilité aux personnes qui partagent les mêmes préoccupations et des luttes similaires, à celles et ceux d’en bas, qui se rebellent et résistent dans les nombreux recoins du monde pour la vie.

Le contexte a imposé que ces conférences se fassent en visioconférence, avec une transmission en direct et la possibilité pour les spectateur·rice·s de poser des questions via un tchat. Elles ont fait l’objet d’enregistrements vidéo, mis en lignes avec un certain nombre de ressources sur un blog dédié : http://ezln30.revolublog.com/

– Rojava : au cœur de la guerre, expérimenter une confédération démocratique et multiculturelle

« Le Rojava n’est pas seulement une épopée militaire des Kurdes de Syrie contre l’État islamique, un havre d’émancipation pour les femmes, un imbroglio diplomatique digne de l’histoire moyen-orientale, un destin que l’on craint tragique, c’est aussi et d’abord une expérience politique et sociale inédite et fascinante. »

Corinne Morel-Darleux (femme politique écosocialiste et féministe) et Lola (internationaliste du Rojava) sont deux des co-autrices de l’ouvrage Nous vous écrivons depuis la révolution. Elles se sont rendues au Rojava et nous ont livré leur témoignage et leur analyse sur cette expérience humaine impressionnante : la Commune du Nord-Syrien.

http://ezln30.revolublog.com/rojava-p2943764


– Chiapas « Une montagne en haute mer »

Après avoir accueilli sur leur territoire diverses « rencontres intergalactiques » où convergèrent des milliers d’activistes du monde entier, les zapatistes et le Congrès National Indigène ont décidé de traverser l’océan Atlantique avec une délégation de 160 personnes – majoritairement des femmes – qui va sillonner l’Europe à la rencontre de nos géographies.

Que mettent-ils en place concrètement et patiemment, quels univers des possibles nous ouvrent-ils, quels sont leurs enjeux ? Et surtout comment participer à leur accueil et aller à leur rencontre ?

Rocio est enseignante franco-mexicaine. Géronimo est activiste libertaire engagé dans le soutien au mouvement zapatiste. Il participe actuellement à l’organisation de la délégation zapatiste en Europe “France” Occitanie. Ils nous ont proposé une introduction à la rébellion zapatiste et ont tenté de répondre à nos questions sur les chemins des luttes « en bas à gauche » qui nous unissent.

http://ezln30.revolublog.com/chiapas-p2943766


– L’autogestion, une utopie concrète

Écologie, féminisme ou justice sociale, les luttes ne s’éteignent pas et les expériences d’organisation fleurissent dans de nombreux collectifs.

Passée et présente, l’autogestion puise à la source de la dignité humaine : l’affirmation de notre aptitude à nous organiser sans dirigeant·e.

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. » Mark Twain

Benoît Borrits, auteur de Au-delà de la propriété, pour une économie des communs (Éditions La Découverte, 2019), est cofondateur de l’association Autogestion et a participé à la rédaction d’Autogestion, l’Encyclopédie internationale. Nous lui avons proposé de mettre en lien et en perspective le renouveau et l’actualité des expériences d’auto organisation.

http://ezln30.revolublog.com/l-autogestion-p2943770


Ces trois conférences ont un lien : celui de la prise en main par la population elle-même du pouvoir politique de la société et de son organisation (organisation économique, organisation du travail, etc.). Ces réflexions demeurent hélas toujours d’actualité, ici comme ailleurs, il y a une nécessité de bâtir un autre futur.

L’abolition de l’État et de la propriété lucrative est une nécessité si nous voulons une société « égalitaire », basé sur « les coopératives de producteurs » pour citer Marx.

En ces temps maudits d’incertitudes et de résignations, la réappropriation révolutionnaire et émancipatrice des moyens de productions doit redevenir réalité ici et maintenant.

LA CNT 30

06 rue d’Arnal 30000 Nîmes

Mail : [email protected]

Site : http://www.cnt-f.org/30/

Twitter : https://twitter.com/cnt_30

Facebook : https://www.facebook.com/cnt30gard/




Source: Cnt-f.org