« Je n’arrive plus à respirer ». La phrase prononcée par Adama Traoré, tué par les gendarmes à Beaumont-sur-Oise le 19 juillet 2016, est la même que celle de George Floyd, tué par un policier à Minneapolis le 25 mai 2020 : « I can’t breathe ».

Alors que de nombreuses villes américaines se mobilisent pour réclamer la fin des violences policières et des crimes racistes, la famille d’Adama Traoré a appris qu’une nouvelle expertise médicale visait à disculper les gendarmes qui l’ont interpellé. Le collectif Vérité pour Adama a lancé un appel à rassemblement à Paris le 2 juin à 19h.

À Tours, un rassemblement est prévu à 19h place Jean Jaurès.


Article publié le 02 Juin 2020 sur Larotative.info