L’anniversaire des 50 ans de la grande grève générale avec occupation massive des entreprises en Mai-Juin 68 en fait rêver plus d’un.e. Et pour cause : en France, c’est sans doute la dernière fois qu’un mouvement de grève national interprofessionnel débouche sur des acquis immédiats.

Depuis, les grands mouvements de ce type ne gagnent rien mais s’opposent à un recul. Ils remontent à 1995 et 2006. Et encore ! Le succès de 95 fut partiel (régimes spéciaux préservés mais réforme de la gestion de la Sécu maintenue). En 2006, le retrait du CPE est obtenu par le mouvement de la jeunesse, sans grèves massives chez les salarié.es.


Note Entreprises

/
syndicalisme

By {{}} FEED_NAME , post_publish_date {{}}

Source: {{}} original_post_url