Octobre 26, 2021
Par Marseille Infos Autonomes
249 visites




Souheil El Khalfaoui est mort le 04 août 2021, tué d’une balle dans le thorax par un policier stagiaire lors d’un banal contrôle routier. Très vite, la fabrique de l’impunité policière se met en place. La sempiternelle et si mécanique théorie de la légitime défense tourne dans les médias dès l’annonce de la mort du jeune homme, à travers la voix de syndicats policiers même pas au courant de l’affaire. Très vite pourtant, les habitants donnent une toute autre version des faits.

Mais, dès le soir de la mort de Souheil, l’institution policière met en œuvre un certain nombre de mécanismes pour construire sa version, contredire celle des témoins oculaires, manipuler l’opinion, et comme toujours, retarder l’ouverture d’une information judiciaire.



Alors que d’évidentes zones sont maintenues dans l’ombre (en particulier autour des caméras de surveillance tout autour du drame) et que l’absence de secours par les policiers avant la mort de Souheil redouble la douleur face à cette nouvelle vie volée, les médias continuent de déverser la version policière.

Après le recueillement, la marche blanche de l’été, la famille, proches et soutiens ne souhaitent pas en rester là.

En vue d’un weekend de mobilisation à Marseille le 12, 13 et 14 novembre, centré autour de la vérité autour de la mort de Souheil et l’exposition des opérations par lesquelles les institutions couvrent une fois encore l’un des « leurs »,

Réunion publique ce jeudi à Manifesten, en présence de la tante de Souheil afin d’échanger autour de la situation, des moyens de se défendre et de se soutenir, face à ces crimes et au mépris policier et institutionnel. Et surtout, de préparer ce weekend des 12, 13 et 14 novembre en élargissant le cercle.

A jeudi




Source: Mars-infos.org