Novembre 1, 2017
Par Quartiers Libres
128 visites


12 ans après 2005: rétrospective sur les luttes de l’immigration et des quartiers populaires

Vendredi 10 novembre

L’association L’Intersection vous invite à sa conférence inaugurale « 12 ans après 2005: rétrospective sur les luttes de l’immigration et des quartiers populaires »

Il y a douze ans, en novembre 2005, avait lieu un long mois de révoltes dans les banlieues françaises suite à la mort de Zyed Benna et Bouna Traoré, morts lors d’une course-poursuite avec la police.

Vues par les élites et les médias dominants comme l’expression inédite et jamais vue d’une volonté de résistance des banlieues contre le traitement qui leur est infligé, ces révoltes se situaient bien au contraire dans une longue histoire de luttes et résistance des habitant.e.s des quartiers populaires. Pour preuve, le mois de novembre marque également l’anniversaire des 24 ans de la Marche pour l’égalité et contre le racisme qui avait sillonné la France en 1983 du 15 octobre au 3 décembre 1983.

C’est donc pour commémorer 2005 comme il se doit, mais également pour resituer l’histoire de la résistance des populations issues de l’immigration coloniale, et des habitant.e.s des quartiers populaire en général, que L’Intersection organise l’événement « 12 ans après 2005 : Rétrospective sur les luttes de l’immigration et des quartiers populaires. »

Loin de l’idée que l’histoire de nos luttes sont faites de ruptures et de séparations, l’idée d’une rétrospective nous invite à penser l’histoire de nos luttes comme le fruit de transmissions générationnelles, parfois explicites, parfois moins visibles mais toujours déterminantes. Nous situons donc cette rétrospective contre l’histoire dominante qui voudrait faire de nos parents et grands-parents des victimes passives et de nous la soi-disant première génération ouvertement résistante. Bien au contraire, cette rétrospective est l’occasion de se rappeler du riche héritage de luttes dont nos positions actuelles sont le fruit, et de s’auto-éduquer sur cette histoire pour ne pas tomber dans le piège des ruptures générationnelles que nous tend le récit colonial français. Comme nous l’a dit si sagement Tarek Kawtari, co-fondateur du Mouvement de l’Immigration et des Banlieues : « Avant de tourner la page, il faut déjà écrire l’histoire. » Nous voulons aussi cette rétroperspective comme preuve qu’il se fait depuis toujours de la politique de lutte dans les quartiers populaires et les milieux de l’immigration, que celle-ci ne se réduit pas seulement à des explosions spectaculaires et qu’il n’y a pas besoin d’aller chercher aux Etats-Unis le modèle idéal d’une lutte que nous aurions à envier. Il y a des figures locales de la lutte des quartiers populaires en France. Elles sont trop souvent invisibilisées mais bien existantes et en réalité primordiales.

Pour nous aider à identifier cet héritage et nous transmettre leurs savoirs vécus et leurs expériences de militant.e.s de la cause antiraciste en France, nous aurons le plaisir d’accueillir:
Gerty Dambury : écrivaine, membre de la Coordination des femmes noires
Salika Amara, membre du collectif parisien de La Marche pour l’égalité et contre le racisme de 1983
Zouina Meddour, membre du Mouvement de l’immigration des banlieues, du Forum social des quartiers populaires et de l’Echo des cités
Youcef Brakni, militant à Bagnolet et membre du Comité justice pour Adama
Almamy Kanouté, Activiste membre du Comité justice pour Adama

IMPORTANT : Cet évènement marque l’inauguration de l’exposition « L’Echo des Cités » qui sera accrochée dans le hall du 13 rue de l’Université du Vendredi 10 novembre au mercredi 15 novembre. Cette exposition retrace, en images, l’histoire des luttes de l’immigration et des quartiers populaires des années 1980 à nos jours.

Pour commémorer 2005 comme il se doit, retrouvons-nous donc le vendredi 10 novembre dès 17h30 dans le hall du 13 rue de l’Université pour l’inauguration de l’exposition de L’Echo des Cités ainsi qu’à 18h en Amphithéâtre Jean Moulin pour la conférence inaugurale.

L’inscription est ouverte aux externes dans les limites des places disponibles. Le lien arrive dans les prochains jours.

7h30: inauguration de l’exposition de L’Echo des Cités

18h- 21h: conférence “12 ans après 2005: rétrospective sur les luttes de l’immigration et des quartiers populaires’

Intervenants:

  • Gerty Dambury, Coordination des Femmes Noires: écrivain et militante
  • Salika Amara, Marche pour l’Egalité et contre le Racisme, Troupe de la Kahina
  • Zouina Meddour, Mouvement de l’Immigration et des Banlieues (MIB)
  • Youcef Brakni, Militant à Bagnolet, membre du Comité pour Adama
  • Almamy Kanouté, Militant et ex Conseiller municipal à Bagnolet, membre du Comité pour Adama

Institut d’études politiques de Paris

13 Rue de l’Université, 75007 Paris, France

 




Source: