383 visites


17 avril – Retour sur près de 40 actions
“contre la réintoxication du monde”

Samedi 17 avril avait lieu la 3e vague d’actions contre la réintoxication du monde. Ce mouvement de  coordination national de mobilisations, blocages, occupations a été initié le 17 juin dernier au sortir du 1er confinement, puis s’est poursuivi durant le second le 17 novembre. Il partait du besoin urgent de traduire en actions de terrain la nécessité de rompre avec la destruction du vivant et le nihilisme marchand.
Malgré les restrictions croissantes sur les libertés publiques et possibilités de manifester liées au contexte sanitaire, le 17 avril apparaît comme un nouvelle étape forte de mise en réseaux de résistances locales. En cette journée internationale des luttes paysannes, plus d’une trentaine de mobilisations avaient été annoncées dans diverses villes, zones industrielles et campagnes du pays. Un certain nombre d’entre elles ont dû passer outre les interdictions préfectorales ou municipales pour se dérouler. Des actions surprises ont par ailleurs surgi dans l’espace public sans crier gare ! Elles visaient aussi bien des destructions de terres agricoles et jardins en ville, des industries écocides de sable, ciment au des fermes usines, des chimères marchandes aberrantes de type zoo tropical, des projets routiers ou d’implantations de plate-forme (e-)-commerciales diverses. Elles se sont déployées à travers des manifestations, vélorutions, fêtes, art’ivisme, sabotages, détournements, plantations, blocages, occupations…. Un certain nombre de groupes et résistances sont nées les 17 juin et 17 novembre derniers, dautres y préexistaient. Chacune de ces luttes sait qu’on ne fait pas reculer l’adversaire sans s’entêter, tenir le terrain et annoncent quasi-toutes d’autres rendez-vous. Certains à l’instar des jardins des vertus à Aubervilliers, menacés par l‘urbanisation accélérée en vue des JO 2024, sont dans un régime d’urgence et appellent à se regrouper alors que les bulldozers sont à leur porte. 
Voici, ci-dessous, un premier bilan des actions menées ville par ville. Il dessine une cartographie de territoires indociles et vivants. Vous pouvez la retrouvez de manière plus détaillée et imagée sur https://agir17.noblogs.org/
*   *   *   *   *
– à Dijon (Côte-d’Or), des panneaux publicitaires de nombreux sites de projets immobiliers et zones d’activités économiques ont été détournés pour interpeller les habitant.es de la métropole sur la destruction programmée de centaines d’hectares d’espaces naturels et cultivables, promise par le plan local d’urbanisme (PLUi-HD).
– à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), un millier de personnes ont manifesté pour défendre les jardins ouvriers des Vertus menacés par l’urbanisation accélérée des Jeux Olympiques 2024, avant de pénétrer dans les jardins, d’y pique-niquer et d’y tenir une AG pour organiser la résistance aux travaux prévus dans les jours à venir.
à Saint Gérand (Morbihan) plus de 600 personnes ont répondu à l’appel du collectif “Morbihan contre les fermes usines” pour marcher en fanfare jusque devant l’usine du géant de l’agro-alimentaire Sanders. 
– à Saint Colomban (Loire Atlantique) plusieurs centaines d’autres se sont mobilisées contre l’extension des carrières de sable par Lafarge et GSM, et contre le maraîchage industriel.Malgré les coups de pressions d’un maire en pleine crise d’autorité et son interdiction de manifester, une trentaine de tracteurs ont défilé dans le bourg et devant la Mairie en chantant “on est là !”
– à  Bordeaux (Gironde), l’immense affiche publicitaire Apple de la place de la Bourse a été recouverte à coup de jets de peinture noire forçant ainsi son retrait immédiat.
– à Wittelsheim (Haut-Rhin), pour rappeler leur totale opposition à la décision gouvernementale de laisser les 42000 tonnes de déchets toxiques au fond de Stocamine, des habitants du Haut-Rhin ont accroché des panneaux « commune poubelle » à l’entrée de différents bourgs et des « têtes de mort alsaciennes » sur les lampadaires du centre ville. 
– à Besançon (Doubs), aux Vaîtes, des nouvelles terres occupées sur ces jardins menacés ont été mises en culture : champs de patate, verger… et une cabane incendiée il y a quelques jours a été reconstruite ! 
– à La Roche-Sur-Yon (Vendée), un rassemblement avec caviardage publicitaire a été organisé contre la construction de la rocade contournement sud de la ville.
– à Die (Drôme), à l’appel du collectif Ma Tulipe Sauvage, 200 personnes ont occupé le rond-point de Chamarges, lieu d’un projet d’extension d’une zone d’activité sur des terres fertiles.
– à Briec (Finistère), de multiples camions ont été peints dans le centre ville pour dénoncer un projet d’implantation d’Amazon.
–  à Sens (Yonne), c’est contre la destruction de 40ha de terres cultivées pour installer un entrepôt de e-commerce que les résistant.e.s locaux se sont retrouvé.e.s en rappelant que “l’écologie sans lutte des classes, c’est du jardinage”
à Crots (Hautes-Alpes), 200 personnes ont commencé à occuper terrain convoité par le golf deCrots, un projet trou de balle dans les Hautes Alpes, et y ont déployé une banderole géante “la guerre du golf !”
à Salles (Gironde), de gros colis ont été livrés devant la porte de la mairie, et beaucoup de personnes étaient présentes pour dire stop au projet inutile de plateforme logistique sur une zone humide dans le Val de l’Eyre.
à Marquillies (Nord), plus de 250 personnes ont enterré le plan climat local suite à un projet d’entrepôt logistique géant dans les Weppes.
– une grenouille énervée face au PLUI est apparue un peu partout dans les rues d’Angers (Maine-et-Loire).
à Saint-Sulpice-La-Pointe (Tarn), on s’est retrouvé contre l’implantation d’une plateforme de 70.000 m2 destinée au e-commerce à faire plus de bruits que la déferlante de camions annoncés.
à Faux-la-Montagne (Creuse), sur le plateau Millevaches, les habitant.es de la région ont fait bloc sur le site d’une récente coupe rase en forêt.
au col de la Fau (Isère), des arbres ont été plantés malgré les menaces des gendarmes pour marquer le refus de l’élargissement de la RD1075 et des antennes 5G…
– à Paris, l’association écologiste étudiante Écocampus ENS a fait une action collage dans les rues du 5e arrondissement, en affichant des articles de recherche en écologie (géosciences, histoire, économie, etc…)
– à *????????????????????????????????????-????????????-????????????* (Pas-de-Calais), 398 personnes (comptées une à une !) ont défilé sous le soleil et en musique avec la chorale et la batucada lilloise, s’opposant au projet de serre et de zoo tropical Tropicalia.
– à Châteaubriand (Loire-Atlantique), près de cent personnes ont participé à une marche pour empêcher un autre projet de carrière de sable à Soudan sur des terres agricoles.
– à *????????????????????* (Nord), un rassemblement devant le siège de la métropole lilloise s’est tenu contre les GP2I, l’artificialisation des terres et l’industrialisation de l’agriculture dans le Nord-Pas-de-Calais  tandis que des semis, plantations et balades étaient menés sur la friche Saint-sauveur.
– à *????????????????????????* (Tarn), près de 800 manifestant.e.s se sont retrouvé.e.s sur le tracé envisagé de l’autoroute Castres-Toulouse en projet, et y ont formé une chaîne humaine. 
– à *????????????????????* (Marne) l’abattage d’arbres s’est vu pointé du doigt par du théâtre sauvage. 
– à *????????????????????????????????* (Isère), de même qu’à *????????????????????????????????????????????* (Hérault), des centaines de personnes ont participé à des vélorutions revendicatives contre l’urbanisation agressive et la destruction de plusieurs lieux collectifs en ville.  
– à *????????????????????́* (Ille-et-Vilaine), des banderoles ont été déployées au cours d’une déambulation urbaine pour rappeler l’urgence climatique, et la nécessité de ne pas détruire les terres agricoles avec le projet de 2e contournement routier autour de la ville.. 
– *???????????????????????????? ???????? ????????????????????????*, à l’initiative de la Confédération Paysanne, des paysan.ne.s ont brandi poings et pancartes traduites en bengali et en hindi pour envoyer messages de soutien et force aux camarades indiens en lutte. 
C’est ce que nous savons pour l’instant et c’est déjà remuant.Nous compléterons ce bilan dans les prochains jours sur le site. D’autres étapes et coordinations se préparent. En parallèle et entre autres, la saison 1 des Soulèvements de la Terre se poursuit avec des blocages d’industries et occupations de terres jusqu’à l’été (voir : https://lessoulevementsdelaterre.org/)

Le groupe de coordination des 17

 

Détail action par action

Actions retours formulaire 

>>> Crots > 05 >Hautes-Alpes 
> Non au golf de Crots ! Un projet trou de balle ! 
> Occupation du site la journée et une nuit, déambulation et manifestation entre le site et Crots, mise en place de banderoles géantes à l’entrée du village et sur site
A la fin de la journée nous avons organisé une AG afin de parler de la suite de l’action et des autres actions à venir sur le département : action du 8 mai contre les privatisations (localement celle du Barrage de Serre-Ponçon), l’avenir du squat Chez Roger à Gap qui accueille des exilé-e-s, actions en juillet sur le département avec la venue de la caravane zapatiste (luttes aux frontières, autonomie, défense des terres contre les grands projets inutiles, luttes féministes….). Et une occupation prolongée du site du futur golf est envisagée cet été…
> Prochaines étapes : Une occupation permanente du site du futur golf est envisagée à partir de cet été…   

Contact  : [email protected]

Crots
/// Saint-Girons & Biert / 09 / Ariège
/Mise  en commun en Couserans (ouest de l’Ariège) d’une action “stop 5G” à Biert et “pour une alternative cyclable à la pénétrante” à Saint-Girons 
> A Biert, dans le Couserans, de nombreuses personnes (photo) ont participé à un échange sur les dangers de la 5G et plus largement sur  le « diktat technologique qui impose, malgré la volonté de ses citoyens, l’implantation et l’utilisation de technologies numériques de plus en plus performantes et pénétrantes (comme la 5G), alors même qu’elles contribuent à accélérer la catastrophe écologique en cours » : extrait de la conférence-débat de Matthieu Amiech.          
Une douzaines de cyclistes du « Collectif-vélo-Couserans » avaient  effectué le trajet depuis d’autres vallées du Couserans pour soutenir cette initiative et rappeler par une banderole leur mobilisation pour une alternative cyclable à la  pénétrante automobile ouest de Saint-Girons.       
> prochaine dates : Convergence vélo vers Saint-Girons samedi 1er  mai
> Contact           [email protected]   

Biert 
>>> DIJON > 21 > Côte-d’Or 
> Détournement de panneaux immobiliers contre la bétonisation à Dijon 
> Des Dijonnais.es rassemblé.e.s pour le troisième appel à agir contre la ré-intoxication du monde sont intervenu.es de façon concrète et visuelle en détournant  les panneaux publicitaires de nombreux sites de projets immobiliers et zones d’activités économiques pour interpeller les habitant.es de la métropole dijonnaise sur la destruction programmée de centaines d’hectares d’espaces naturels et cultivables, promise par le plan local d’urbanisme (PLUi-HD).

> Contact :  Marie – 06 84 56 86 03

// Faux-la-Montagne / 23 / Creuse
LA FILIERE BOIS, LA FORET TRINQUE !
Nous étions plus de 100 rassemblé-es samedi dernier pour dénoncer le pillage honteux d’une forêt de feuillus et l’intoxication par les coupes rases du plateau de Millevaches !
montagne limousine

_

>>> Thenon > 24 > Dordogne 
> Thenon, la vallée en deuil  
Samedi dernier, 17 avril, des habitants d’Azerat, deThenon et d’ailleurs sont venus poser des croix au pied de la centrale de production de bitume de la société 
Lagarde et Laronze, matérialisant par ce geste l’adieu qu’ils craignent devoir faire à la nature environnante. Pies  grièches, rapaces, chauves-souris, couloirs écologiques et zones Natura 2000 proches, tant de menaces qui pèsent sur ces indispensables composants de la  biodiversité, sans évoquer les autres représentants de la faune – et de la flore – locales, ni même les risques encourus par les humains, salariés ou voisins, écoliers, commerçants ou simples résidents. 
La société L&L produit du bitume depuis le 24 mars à marche forcée, sans que leur site ne soit mis en conformité avec les exigences indispensables  à des entreprises telles que la leur classée en ICPE. Qu’arriverait-il en cas d’accident dans ces conditions ? Une catastrophe écologique, à coup sûr !
L’ACAPEC demande l’arrêt et la fermeture définitifs de ce projet.

> contact : ACAPEC <[email protected]>

thenon

_

>>> Besançon >  25 > Doubs 
> Défense des terres des Vaîtes : plantation de patates et inauguration d’un verger conservatoire 
> Après la première action aux Vaîtes contre la réintoxication du monde, le 17 juin 2020 à la sortie du confinement, marquée par l’édification de la Vigie par XR et ANV-COP21 ; puis le 17 novembre 2020 avec l’installation du GEEC – Groupe des Epouvantails En Colère, 
En ce 17 avril 2021, nous avons réaffirmé notre engagement à défendre les terres des Vaîtes comme terres de CultureS.
Suite à la manifestation conjointe avec les Lentillères, appelée par une soixantaine de signataires, du 27 mars dernier, et sur le site remis en culture à cette occasion, les militant·es investies dans la défense des Vaîtes se sont retrouvé·es pour :
???? une plantation collective d’un champ de patates
???? l’inauguration du Verger des soulèvements planté suite au 27 mars sur la terre des Vaîtes labourée par le tracteur des Lentillères
???? un stand de l’association où on retrouvait le livre Jardins des Vaîtes – une lutte pour le vivant à Besançon
Cette journée a aussi été l’occasion de marquer une convergence avec la lutte menée par la Coordination des Intermittent·es et précaires de Franche-Comté, car la lutte contre la réintoxication du monde passe également par la lutte contre l’intoxication consumériste et productiviste de nos imaginaires.
Extrait du communiqué de Extinction Rebellion Besançon :
“CultureS en Danger !
Nous avons besoin de retrouver l’accès à la culture pour imaginer comment habiter notre planète en inventant des processus résilients et reprendre soin du vivant. C’est ce que nous appelons la Culture Régénératrice et à Extinction Rebellion, nous œuvrons à sa diffusion pour qu’elle remplace peu à peu les cultures toxiques qui se sont installées dans nos sociétés. Cette culture régénératrice, nous aurons besoin des artistes et de l’ensemble des actrices et acteurs du secteur culturel pour la construire, qu’ils et elles imaginent des modèles et des possibles du vivre-ensemble et d’être au monde dans tous les espaces artistiques.”
  vaites
>>> Die > 26 > Drôme 
> TOUSTES PAYSAN-NE-S 
> Samedi 17 avril, à Die, dans le sillon l’appel à agir contre la réintoxication du monde et de la journée des Luttes paysannes, et à l’invitation du collectif diois La Tulipe Sauvage et de la Confédération paysanne de la Drôme, 200 citoyen-ne-s rejoignent ensemble le rond-point de Chamarges, lieu d’un projet d’extension d’une zone d’activité sur des terres fertiles, pour faire entendre leur volonté de changer de modèles de développement et d’aménagement du territoire.
>  retour sur l’action du 17 juin : Le 17 juin dernier, jour du premier Appel à agir contre la réintoxiaction  du monde, une centaine de personnes se rassemblaient sur la zone de Chamarges  pour parler de l’avenir des terres agricoles de la périphérie de Die. https://vimeo.com/430744403.  Le collectif citoyen La Tulipe Sauvage a vu le jour lors de ce premier rassemblement.
> presse 2020 : Interview RDWA (Radio Diois) 26/10/2020
La Tulipe Sauvage et le Collectif pour le Triangle de Gonesse

> Contact :  [email protected]

tulipesauvage
 >>> BRIEC  > 29  > Finistère
> Fleurissons BRIEC sans Amazon
>  Rassemblement, Action d’artivisme et discours général sur l’impact du néolibéralisme symbolisé par la multinationale de J. bezos. Messages imprégnés à la craie et à la peinture sur le sol en centre ville. Les dessins répétés de camions symbolisent l’enjeu écologique de ce projet mortifère. Le previsionnel est de 500 camions par jour une fois l’implantation faite. L’objectif de cette action est donc, par l’artivisme, de sensibiliser la population sur l’impact écologique désastreux à venir mais aussi sur la vision courtermiste des élus locaux favorable à l’implantation. Sachant que pour 1 emploi créé par Amazon, 2.2 sont détruits, l’économie locale subira les conséquences de ce choix politique irresponsable. L’autre consequence sera l’augmentation des impôts locaux pour l’aménagement des voiries dans le but de pouvoir accueillir ce flux important de transports routier. Au dela de ces enjeux locaux, l’action pointe du doigt le néolibéralisme, générateur d’inégalités sociales, de bullshit jobs, et de précarité, pointe du doigt le néolibéralisme aussi au niveau de son role dans la destruction des écosystèmes et de la biodiversité. Pour finir, l’action dénonce ce modèle de société basé sur le profit et sur l’irresponsabilité écologique, dénonce la mise en danger du vivant par son déni du dérèglement climatique dont il est responsable.
> Prochaines étapes : A définir entre les différentes organisations sachant que tous les recours juridiques possibles ont été menés et que la poursuite du mouvement pourrait se radicaliser.                 

> contact : Extinction Rebellion BREST : [email protected]

briec day

>>> Vitré > 35 > Ille-et-Vilaine 
> Lutte contre le projet de 2ème rocade à Vitré 
> Pour rappeler la nécessité de préserver les terres agricoles et vraiment agir pour le climat, l’association Vitré-Tuvalu et le MAN Vitré ont fait le tour de Vitré en déployant la banderole géante “Sauvons le climat – pas le tout routier)

vitré

_

>>> Monestier de Clermont > 38 > Isère 
> Plantons des arbres contre la réintoxication du monde 
> Manifestation au rond point du Col du Fau, qui marque la fin de l’autoroute et l’entrée dans le Trièves. Sur place, 80 personnes ont planté diverses arbres, arbustes et fleurs, en musique, en chants, et en solidarité! Une réappropriation de l’espace publique, et un geste pour le vivant. Bravo au participants, qui n’ont rien lâché !
> Prochaines étapes : Assemblées populaires , rassemblements contre l’installation d’antennes 5G dans le Trièves, ect 

   _

>>> Grenoble > 38 > Isère  
> Velorution contre l’urbanisation agressive  
> Manifestation à velo rassemblant un millier de participants dans la ville de Grenoble. Convergence d’une dizaine de collectifs isèreois contre plusieurs projets d’urbanisme non soutenable (Neyrpic, porte du Vercors…), l’expulsion et la destruction de plusieurs lieux collectifs.

 

>>> Angers  > 49 > Maine-et-Loire 
> Collage Zones Humides  
> Le futur PLUi prévoit la destruction de 54ha de zones humides et bocagères dans l’agglomération d’Angers. À l’occasion de cette journée nous en avons profité pour alerter la population sur cet écocide. Ce n’est que le début de la mobilisation ! D’autres actions sont prévues 
> Prochaines étapes : Après avoir manifesté en début de semaine avant le début du conseil communautaire, nous nous mobiliserons pour, dans un premier temps, faire pression sur les élu.es. Dans un second temps des actions plus marquantes seront organisées si le PLUI est voté tel quel 

>  Contact :  [email protected]

angers
_

                
 >>> Saint-Gérand > 56 > Morbihan
> L’Amazonie brûle, l’agro-industrie est coupable 
> Défilé musical et coloré jusqu’à l’usine SANDERS, pourvoyeuse d’aliments pour fermes-usines. À l’arrivée, Partage de témoignages, crieurs, chants et musique. 
> Prochaines étapes Campagne visant à supprimer de la restauration scolaire la viande issue d’élevages industriels hors sol. Organisation d’un débat entre les candidats aux élections régionales sur la bifurcation agroécologique. 

> contact : [email protected]

fermesusines

>>> Lille > 59 > Nord 
> Rassemblement contre les GP2I, l’artificialisation des terres et l’industrialisation de l’agriculture dans le Nord-Pas-de-Calais 
>  Rassemblement devant le siège de la MEL à Lille de 15h à 16h
Nous étions nettement moins nombreux ici cet après-midi à Lille que ce matin à Marquillies, une petite quarantaine de personnes. Ceci dû au fait que d’autres actions et manifestations se déroulaient également cet après-midi, menées par les intermittents du spectacle, les sans-papiers … Ce rassemblement était en lien avec l’événement de PARC St-Sauveur, organisé sur le Belvédère ( à proximité de la Friche St-Sauveur ) avec des ” activités qui dexintoxiquent le monde ” : Semis, plantations, entretien des potagers en place sur le site, activités ” botaniques ” : Reconnaissances des arbres et arbustes plantés sur le site par les militants de PARC … Au cours du rassemblement, nous avons retrouvé des membres du collectif Ch’Moisnil, venus nous soutenir, les Verts, des militants de Greenpeace, et bien entendu, des membres d’ATTAC et de PARC St-Sauveur. Ce rassemblement a fait l’objet de prises de paroles sur les motivations de la campagne lancée par Agir contre la Réintoxication du Monde, et un rappel des événement précédents des 17 juin et 17 Novembre 2020, et sur l’ampleur de la campagne actuelle. Également sur l’urbanisation et la bétonisation en métropole lilloise, et Bénédicte de PARC-St-Sauveur, est intervenue au sujet de l’extension projetée de l’aéroport de Lille-Lesquin et de l’association NADA ( Non à l’Agrandissement De l’Aéroport ) récemment créée pour s’opposer à ce projet. Au plan des visuels, une carte grand format des GP2I dans le Nord-Pas-de-Calais a été présentée au public. Après cette manifestation, retour au Belvédère pour participer aux ” activités qui désintixiquent le monde “.
>  Lien FB   @PARCStSauveur.Communauté 

>  Autres liens :  @lille.attac.Organisation non gouvernementale (ONG)

Lille
>>> Marquillies > 59 > Nord 
> Alerte à Marquillies – Non à l’entrepôt XXL de la MEL dans les Weppes ! 
> Samedi 17 Avril – Marquillies à 10 km environ au Sud-Est de Lille.
Manifestation contre la réalisation d’une plateforme logistique comportant des entrepôts gigantesques, destinés au stokage de produits d’importation, et probablement à l’implantation d’entreprises d’E-commerce ( Amazon, Alibaba … )
Nous étions environ 250 participant.e.s soit bien plus que ce qu’annonce BFM-Lille dans la vidéo ( voir ci-dessous )
En plus des habitants de Marquillies et du collectif Ch’Moisnil, plusieurs organisations sont venues en soutien, notamment les Verts avec la présence de Stéphane Baly, élu ecologiste local. ATTAC, représentée par des militants des 3 comités locaux de la métropole ( Lille, Villeneuve-d’Ascq, Roubaix-Tourcoing ). Extinction-Rebelion …
Aprés le rassemblement à 10h devant la Mairie, et les prises de paroles de Pascal Peperstraete, Président du collectif Ch’Moisnil et des représentants des organisations présentes, le cercueil du Plan Climat de la MEL ( PCAET ou Plan-Climat-Air-Energie-Territotial ) a été déposé cérémonieusement dans le corbillard, et le ” cortège funèbre ” à traversé le village jusqu’au lieu d’inhumation, préparé dans un champ ( non encore artificialisé ) à la sortie de l’agglomération, où chacun.e, a déposé une gerbe, une fleur …
Une manifestation particulièrement bien réussie !
> Prochaines étapes : D’autres manisfestations sont prévues dans les prochaines semaines, la date n’est pas encore déterminée à ma connaissance.
>  Contact   [email protected] 
marq
>>> Montreuil > 62 > Pas-de-calais 
> Non à Tropicalia 
Contre la création d’un zoo tropical sur globe plastique dans le Pas-de-Calais. Rassemblement, déambulation dans la ville, réception d’une délégation du colelctif Non à Tropicalia à la Sous-préfecture
Superbe manif qui a réuni plus de 400 personnes, sous le soleil et en musique ! 
> insta :   @tropicalarme 

>  Contact  : colelctifnonatropicalia

tropicalia

>>> Wittelsheim > 68 > Haut Rhin 
> Wittelsheim Commune poubelle 
> Ce samedi matin 17 avril, l’association Eau en Danger et le Collectif Destocamine ont participé à la 3è journée d’action nationale contre la ré-intoxication du monde, rappelant, à leur façon, leur totale opposition à la décision gouvernementale de laisser les 42000 tonnes de déchets toxiques au fond de Stocamine.
Dès 7 h, une dizaine de personnes ont accroché des panneaux « commune poubelle » à chacune des cinq entrées de la commune de Wittelsheim. Ils ont ensuite suspendu des « têtes de mort alsaciennes » sur les lampadaires du centre ville.
Les collectifs Eau en Danger et Destocamine s’opposent à la décision du gouvernement d’enfouir définitivement plusieurs dizaines de milliers de tonnes de déchets chimiques très toxiques, représentant une menace permanente sur la qualité de l’eau de la nappe phréatique alsacienne.
Nous demandons le destockage total
stocamine
_
>>> Paris 5e > 75 > Paris 
> Collages d’articles 
> À Paris, l’association écologiste étudiante Écocampus ENS a fait une action collage dans les rues du 5e arrondissement, en affichant des articles de recherche en écologie (géosciences, histoire, économie, etc…)

> Contact : [email protected]

parisem

/// Paris / 75   
> Procès citoyen contre la 5
> Samedi s’est tenu le procès citoyen contre la 5G sur la place de l’hôtel de ville à Paris. Ce procès parodique, organisé par le jeune Collectif contre la 5G, Extinction Rebellion, Agir pour l’environnement et Procès 5G France, a pris la forme de deux représentations joyeuses et burlesques au centre de la place pendant l’après-midi. Le but de ce rassemblement était de sensibiliser le public et les militants aux enjeux de société qu’amène avec elle la technologie 5G ainsi que de faire passer un message fort à la mairie de Paris, celle-ci ayant adopté récemment une charte de téléphonie complaisante aux attentes des opérateurs en vue du déploiement de la 5G.
> Twitter : @Contre5G
> contact : [email protected] 
paris
>>> Teulat > 81 > Tarn 
> Pas d’autoroute Castres-Toulouse – Stop aux carrières, ni ici, ni ailleurs 
>Le projet d’autoroute Castres-Toulouse est dépassé. Vieux de plusieurs décennies, il date d’avant la prise de conscience écologique, d’avant la crise climatique, environnementale et pandémique, d’avant la crise économique, financière et sociale. De plus, il est fondé sur des calculs mensongers, des études initiales et enquêtes insincères et incomplètes qui ont amené à la signature d’une Déclaration d’Utilité Publique contraire à l’intérêt général. Enfin, il ne tient pas compte de l’existence d’un projet alternatif, respectueux des écosystèmes, moins coûteux, ce qui permettrait de reporter des moyens financiers sur les réelles urgences.
Aujourd’hui, de façon totalement illégale, des carrières pour alimenter le chantier sont annoncées bouleversant la vie de plusieurs villages.
Le monde a changé mais  les « décideurs » du Tarn et de la Région Occitanie se bouchent les yeux et les oreilles et sont prêts à dépenser 270 à 280 M d’€ d’argent public pour faire gagner au mieux dix minutes à la fraction des 9.000 usagers quotidiens de la RN 126 qui pourront s’acquitter d’un péage exorbitant de 15 à 20 € A/R. 
Une alternative existe : aménager l’itinéraire existant comme le montre le contre-projet porté par les collectifs d’élus et de citoyens. Pourquoi ce qui a été fait pour la liaison Castres – Albi pour un trafic supérieur, 12.000 véhicules/jour, et un coût bien inférieur, 25 millions d’€ serait-il impossible pour Castres-Toulouse ?
Pour les générations futures et pour toutes celles et ceux qui attendent des solutions à leurs problèmes, ces « décideurs » doivent agir ici et maintenant contre la crise climatique et réorienter les moyens et richesses dont nous disposons vers des activités et services utiles au plus grand nombre !
Près de 800 manifestants se sont rassemblés à Teulat, sur le tracé envisagé pour l’autoroute et ont formé une chaine humaine pour dire “Pas d’autoroute Castres-Toulouse ! Stop aux carrières, ici et ailleurs !” et réclamer qu’on se tourne vers l’avenir, qu’on discute et qu’on choisisse l’alternative !
> Prochaine étape : Interpeller la Ministre Pompili pour obtenir une expertise indépendante de la même nature que celles qui ont conduit à l’arrêt des projets écocide de Sivens (Tarn) ou Notre Dame des Landes.
> Contact : pas_d_autoroute_castres_toulouse@riseup.net
teulat
     
>>> Saint-Sulpice-la-Pointe > 81 > Tarn 
> Plus de bruit que les camions 
> Depuis trois ans maintenant, des promoteurs et certains élus souhaitent implanter à Saint-Sulpice-la-Pointe et Buzet-sur-Tarn une plateforme logistique XXL de 70.000 m2 dite «TERRA 2». À l’occasion du nouvel «appel du 17», nous souhaitons affirmer une fois de plus notre opposition déterminée à ce méga-projet inutile et imposé. Nous allons faire du bruit pour alerter la population sur l’arrivée imminente de ce mastodonte de la logistique avec sa cohorte de camions, au travers d’une manifestation inédite en plein centre-ville.
> Prochaines étapes : Nous préparons des recours en justice avec France Nature Environnement : un contre la dérogation à l’interdiction de destruction d’espèces protégées (80 sur le site), l’autre contre l’autorisation ICPE du bâtiment. Nous maintenons également la mobilisation sur place pour empêcher le début des travaux, d’abord de terrassement et d’abattage des arbres.
> Contact :  [email protected] 
  terra 2
>>> La Roche-sur-Yon > 85 >Vendée
/Contre la rocade Sud de la Roche-sur-Yon, arrêt immédiat des travaux
/ Rassemblement, caviardage, banderole et distribution de tracts                 
r yon         
>> Sens > 89 > Yonne 
> STOP PANHARD ! 
>  Près de 2️5️0️ personnes se sont réunies hier pour manifester leur opposition au projet d’installation à #sens d’un géant du e-commerce.????????
✅ Après midi rythmée par une arrivée en convoi d’une cinquantaine de cyclistes ????‍♂️ en partance de la place de la République.
✅ Ensuite des prises de parole ???? avec des messages très poignants d’un agriculteur ????????‍???? local de la Confédération Paysanne
 et d’une habitante de Boston aux États-Unis ???????? qui subit déjà les conséquences néfastes de ces géants du e-commerce. 
Mais aussi des interventions de l’Adeny, Parti animaliste , La France insoumise,  PCF – Parti Communiste Français , Europe Écologie-Les Verts et les membres du collectif Sens – Écologie et Solidarité
✅ Et pour finir sur un lancer de bombe à graines ???? faites maison.
✅ Cet événement étant inscrit dans un mouvement national de Agir17 contre la réintoxication du monde
✅ Vous trouverez ci-dessous le lien d’une vidéo de l’assemblée populaire de Auxerre:
???? Au delà de cette installation nous impactant localement. Se pose la question du modèle de société globale que nous voulons pour l’avenir de nos futures générations ???? :
➡️ La croissance infinie ???? dans un monde  aux ressources finies.???? Destructrice de nos milieux de vie et des Hommes.
Ou une adaptation aux bouleversements systémiques majeurs déjà en cours ❓
✅ Et si les citoyens imaginaient ensemble l’avenir ❓
> Prochaines étapes :
 Enquête publique  du 20 AVRIL au 20 MAI  (1 mois, le minimum légal) 
Le dossier sera accessible pendant cette période sur le site www.yonne.gouv.fr au fin fond des rubriques politiques publiques > environnement > installations classées > enquêtes publiques.
    Il y aura un poste informatique pour consulter à la préfecture… d’Auxerre ! 
    C’est vrai que cela dénote d’une envie forte de voir les habitantes et habitants participer massivement.
    Affichage prévu à Sens, St Clément, Malay le Grand et Saligny  
    Pour participer  : 
    Formulaire en ligne : plateformelogistique-sens.enquetepublique.net  
    Adresse mail : [email protected]

sens
_

>>> Aubervilliers > 93 > Seine Saint Denis 
> Sauvons les jardins ouvriers des vertus du fort d’aubervilliers   
Un millier de personnes ont manifesté d’une manière festive et bariolée pour défendre les jardins ouvriers des Vertus menacés par l’urbanisation accélérée des Jeux Olympiques 2024, avant de pénétrer dans les jardins, d’y pique-niquer et d’y tenir une AG de luttes, présentant des mobilisations analogues en région parisienne.
Le dragon et l’énorme crapaud ont été appréciés.
> Prochaine étape : Les bulldozers sont attendus pour détruire les jardins ouvriers dès la fin du mois d’avril. En attendant diverses activités sont prévues sur les jardins pour affirmer notre présence.

grandprofit_

Actions publiées sur la page fb :

Saint Colomban (Loire Atlantique) : plusieurs centaines de personnes sont déjà présentes, une trentaine de tracteurs rassemblées. 

Salles (Gironde) : Beaucoup de monde ce matin devant la mairie de Salles pour dire stop au projet inutile de plateforme logistique dans le Val de l’Eyre. Livraison de colis devant la porte de la mairie de Salles.

Saint Gérand (Morbihan) : 4OO personnes ont répondu à l’appel du collectif “Morbihan contre les fermes usines” (regroupant Confédération paysanne, associations environnementales comme Eau et Rivières ou Bretagne vivante, mouvements de désobéissance civile comme Extinction rébellion ou les Pisseurs involontaires de glyphosate…). Parti du bourg, le cortège s’est rendu à pied vers l’usine, sans pénétrer dans l’enceinte.

Bordeaux (Gironde) : des collectifs ANV-COP21 Gironde, Extinction Rebellion Bordeaux et de la C Intermittents et Précaires ont saboté la publicité du géant Apple et de l’opérateur SFR installée Place de la Bourse afin de dénoncer l’omniprésence de la publicité dans l’espace public symbole d’un capitalisme odieux et destructeur. Vers 11h, une vingtaine d’activistes déterminé.e.s ont redécoré à coup de jets de peinture noire l’immense affiche publicitaire de la place de la Bourse forçant ainsi son retrait immédiat.

Wittelsheim (Haut-Rhin) : l’association Eau en Danger et le Collectif Destocamine ont rappelé leur totale opposition à la décision gouvernementale de laisser les 42000 tonnes de déchets toxiques au fond de Stocamine. Dès 7 h, une dizaine de personnes ont accroché des panneaux « commune poubelle » à chacune des cinq entrées de la commune de Wittelsheim. Ils ont ensuite suspendu des « têtes de mort alsaciennes » sur les lampadaires du centre ville.

Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) : la manifestation pour défendre les jardins ouvriers des Vertus menacés par l’urbanisation accélérée des Jeux Olympiques 2024 a rassemblé plus de 1000 personnes. Après une marche festive, une chaîne humaine a entouré toute la zone des jardins concernés par les travaux, pour dire NON au projet de centre aquatique. Y ont pris la parole le collectif Notre Parc n’est pas à vendre, le collectif Pleyel Avenir, le collectif pour le triangle de Gonesse, et la coordination IDF pour l’accueil des zapatistes.

Tout au long de la semaine les jardins seront ouverts pour continuer à s’y retrouver et s’organiser pour la suite : le programme est à remplir !

Partout en France : “En ce 17 AVRIL 2021, journée internationale des luttes paysannes, nous, paysannes et paysans de la Confédération paysanne affirmons et affichons notre soutien aux camarades paysans indiens en lutte depuis novembre contre les politiques ultralibérales que le gouvernement indien souhaite leur imposer pour notamment libéraliser le secteur agricole.” Les paysannes et paysans ont brandi poings et pancartes traduites en bengali et en hindi pour envoyer message de soutien et force aux camarades indiens en lutte. Solidarité paysanne !



Source: Agir17.noblogs.org