Mai 24, 2021
Par Le Numéro Zéro
199 visites


- Ce samedi 22 mai s’est tenue la « Marche du Peuple Â», suite Ă  l’appel international des Brigades de SolidaritĂ© Populaire (rĂ©seau de groupes d’action qui s’est formĂ© au dĂ©but de la pandĂ©mie pour venir en aide aux personnes les plus touchĂ©es). Des activistes venu.es de toute la France mais aussi d’ailleurs, comme de Belgique et de Suisse, ont alors convergĂ© Ă  Saint-Étienne Ă  15h place Jean-JaurĂšs. Avant mĂȘme le dĂ©part de la manifestation, la prĂ©sence policiĂšre se fait ressentir.

- Un cortĂšge rouge et noir, d’environ 200 personnes, s’élance dans la Grande Rue oĂč rĂ©sonnent des slogans anticapitalistes. La manifestation marque un temps d’arrĂȘt devant l’ancienne permanence de Sophie Robert (candidate RN) pour scander « Siamo tutti·e antifascisti ! Â». Puis elle se dirige en direction des locaux des syndicats de Police, protĂ©gĂ©s timidement par une police qui observe de loin, mais ils seront cette fois-ci Ă©pargnĂ©s Ă  contrario des derniĂšres manifestations contre la loi dite de SĂ©curitĂ© Globale.

- Les manifestant.es finiront par rejoindre le rassemblement de soutien pour la Palestine qui se tient place Chavanelle, organisĂ© par BDS Saint-Étienne. La manifestation prends une nouvelle envergure, et plus de 500 personnes arpentent cette fois les rues stĂ©phanoises en passant par la Place du Peuple, l’HĂŽtel de ville, pour enfin terminer par la place Jean-JaurĂšs. Des slogans comme « IsraĂ«l, assassin ; France, complice Â» ou encore « Palestine vivra, Palestine vaincra Â» sont chantĂ©s tout au long du parcours. Le collectif appel Ă  boycotter plusieurs entreprises qui participent au fonctionnement et au maintien de l’apartheid israĂ©lien ; ainsi qu’à rester mobiliser pour la suite des Ă©vĂšnements.

P.-S.




Source: Lenumerozero.info