Mai 20, 2016
Par Rebellyon
39 visites


En avril, on entendait un peu parler de ce qu’il se passe à Mayotte : grèves, blocages, répression, arrestations… Il aura fallu deux semaines aux médias de métropole pour relayer l’information de grève générale qui a débuté fin mars. Retour sur les événements qui secouent Mayotte depuis plusieurs semaines.

Mayotte est située dans l’Océan Indien, et fait partie de l’archipel des Comores. Elle est divisée en deux îles : Dzaoudzi / Pamandzi (Petite Terre) et Mayotte (Grande Terre). Il faudrait un livre entier pour relater son histoire.

Pour résumer en quelques lignes, Mayotte est vendue à la France en avril 1841, puis connait de nombreuses périodes où elle change de statut. Sur l’île, deux positions politiques principales s’opposent : d’un côté la volonté d’indépendance, d’être rattaché aux Comores, et de l’autre côté, la volonté d’intégrer la République Française, et devenir ainsi un territoire français à part entière.

[…]

Chronologie non exhaustive depuis le début de la mobilisation mahoraise

En septembre 2015, la société Colas menace de licencier les représentant-e-s syndicaux-les impliqué-e-s dans le mouvement de juin 2015 (mouvement de grèves) pour l’exemple, afin de dissuader de probables prochaines grèves. Les syndicats menacent alors d’une grève générale, pour dénoncer ces méthodes d’intimidation. S’ajoute à cela un ras le bol sur les différences de traitement, Mayotte peut s’enflammer à tout moment…

Le 14 octobre 2015, une Commission Consultative du Travail Extraordinaire se tient, rassemblant des parlementaires, le préfet, des organisations syndicales et patronales. Après 2h de discussion, FO, CGTma et CFDT quittent la CCT, considérant que leurs exigences n’avaient pas été satisfaites, à savoir l’annulation du licenciement des trois délégué-e-s syndicaux-les de Colas. L’intersyndicale annonce une grève générale privé-public dès le 3 novembre.

[…]




Source: