C’est le samedi 1er juin que des membres du Collectif anarchiste Emma Goldman se sont rendus au festival du Grand Tintamarre à Tadoussac pour y tenir un café-discussion sous le thème du capitalisme vert comme fin du monde. 
Les gens présents ont pu échanger avec les membres du Collectif, mais également entre-eux sur des sujets qui ont largement dépassé le cadre du capitalisme vert. Effectivement, les personnes sur place étant déjà majoritairement anticapitalistes, les discussions ont débordé vers les différents moyens d’action à la disposition des militant.e.s écologistes, les méthodes d’organisation militante, l’anticipation d’une société plus cohérente avec les enjeux environnementaux, du mythe de la consommation éthique dans un système capitaliste, du greenwashing, de la décroissance, etc. 
La vingtaine de personnes présentes ont également été invitées à participer à la rencontre organisée par la Coalition Fjord et le Collectif littoralement inacceptable qui avait lieu la même journée en après-midi. Puisqu’au-delà des concepts, il existe en ce moment des projets destructeurs qui menacent le fjord et la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. En espérant que ces discussions pourront animer les prochaines luttes environnementales et conscientiser les gens sur le fait que le système capitaliste ne se réforme pas, il se détruit.

Article publié le 05 Juin 2019 sur Ucl-saguenay.blogspot.com