192 visites


A l’occasion du sixiĂšme samedi de mobilisation Ă  Poitiers contre la loi SĂ©curitĂ© Globale, nous Ă©tions trĂšs peu nombreux (environ 300) Ă  nous retrouver place de France, quartier des Trois-CitĂ©s, pour marcher jusqu’au parc de Blossac.

Le choix du parcours est sans doute en grande partie responsable de cette dĂ©saffection car, en dehors d’un ou deux points de passages intĂ©ressants, nous nous sommes retrouvĂ©-es Ă  dĂ©ambuler dans des rues dĂ©sertes, au milieu de quartiers rĂ©sidentiels, encadrĂ©-es par des policiers venues en nombre.

Nous nous interrogeons sur les motivations d’un tel parcours : passer par un quartier populaire pour tenter de mobiliser plus largement ou jouer la carte de l’apaisement en Ă©vitant le centre-ville ?

Il est urgent de revoir nos ambitions Ă  la hausse et de repenser notre stratĂ©gie si nous souhaitons rĂ©ellement imposer un rapport de force contre ce gouvernement autoritaire qui met en place tous les outils d’un futur État fasciste.

Post-scriptum : L’UCL Poitiers fait partie de la coordination contre la loi SĂ©curitĂ© Globale Ă  Poitiers. A ce titre, nous avons signĂ© tous les appels et avons approuvĂ© les parcours prĂ©cĂ©dents. Cependant, nous n’étions pas prĂ©sent-es Ă  la rĂ©union de prĂ©paration du 16 janvier et ne sommes pas exprimĂ©-es sur ce parcours. Par la suite, nous n’avons pas eu le temps d’en discuter entre nous pour nous positionner Ă  ce sujet. L’idĂ©e n’est pas de nous dĂ©charger de toute responsabilitĂ© (nous en assumons une partie) ni d’accabler les autres organisations. Mais nous souhaitons faire un constat (l’échec de cette manifestation) afin d’en tirer des leçons pour la suite. Nous tenons d’ailleurs Ă  remercier toutes les personnes qui Ă©taient malgrĂ© tout prĂ©sentes samedi et qui se sont impliquĂ©es dans sa prĂ©paration.

Crédit photo : web86.info

Crédit photo : web86.info




Source: Uclpoitiers.noblogs.org