Un petit retour au bar “Chez ta mère” s’est imposé à nous, après la chasse aux manifestant-e-s qui a eu lieu au soir du premier tour des élections.

Après la manifestation du dimanche 23 avril, une chasse aux manifestant-e-s a eu lieu par les crs et quelques agents de la bac ont bouclé le quartier d’arno B. Une nasse a eu lieu au bar Chez ta mère. Suite à cela nous sommes retourné-e-s y boire un verre afin de gouter à l’ambiance, de connaitre le ressenti envers les manifestant-e-s et la police.

Avant de rentrer, nous rencontrons deux personnes, nous demandons si elles avaient eu vent de la nasse hier ? Elles n’en savaient rien, mais elles jugent l’ambiance de ce soir un peu tendu.

Le soir du 26 avril, une radio diffuse en direct des satires politiques. L’ambiance est plutôt aux sourires.

Après avoir commandé nos boissons, nous demandons au serveur s’il était là le soir du 23 avril. Il répond rapidement que « 40 crs ont entouré le bar » pour que personne ne sorte, « c’était du jamais vu ». Des vérifications de cartes d’abonnées sont alors réalisées dans le bar par une dizaine de flics, le tout de manière musclé et intimidante, selon lui.

Les agents de la police auraient réagi comme des cow-boys : « ils sont cassés des objets » « étranglé et baffé un individu » ils auraient pris deux manifestants.

Malgré cela, la clientèle reste soudée face à la police. Le serveur dit que « ce sont (la police) une nuisance pour le quartier » que cette situation était « du vrai délire » il ajoute que la police a justifié leurs actes « pour un contrôle des boisons ».

Il continue en disant qu’il sent « des pressions de la mairie », en effet celle-ci ont justifié d’une porte cassée pour empêcher d’organiser des soirées dans la salle de spectacle.

Tout autre complément est le bienvenu.

Un reportage audio a été réalisé pendant et juste après ces évènements, à retrouver ici :
http://www.canalsud.net/?1er-tour-de-manege




Source: