Beaucoup d’amour et d’espoir !

Ce samedi 20 juillet restera comme une date marquante dans l’histoire des luttes populaires.

La marche Adama 3 en collaboration avec l’acte 36 des Gilets jaunes a rassemblé des milliers de personnes ! Peut-être 3500 à 4000 manifestants dans les rues de Persan-Beaumont, avec un seul prénom sur les lèvres et dans les têtes : « ADAMA ». Symbole de la lutte des quartiers populaires ces dernières années.

Nul ne pouvait imaginer début décembre que les Gilets jaunes se déplaceraient un jour dans les quartiers populaires pour un combat qui ne les avait pas touchés auparavant. Il est vrai aussi que les médias on fait leur maximum pour créer un fossé entre les Gilets jaunes et les quartiers populaires. Alors que nous vivons quasiment les mêmes problèmes depuis des années et des années. Une convergence des banlieues en décembre était leur principale crainte. Visiblement les choses changent et les Gilets jaunes ont compris qui sont leurs alliés, et surtout qui sont leurs ennemis. C’est pour cela qu’ils ont répondu massivement à cet appel.

Merci au Comité Adama de nous avoir accueillis comme il se doit et de nous avoir montré que nous étions importants à leurs yeux. La convergence est lancée ! Nous devons faire bloc tous ensemble pour faire tomber ce système inégalitaire et autoritaire.

Justice pour Adama ! Et pour tous les autres !

Et si vous croisez la police, demandez-leur « Où est Steve ? ».

22 juillet 2019,

Collectif Gilets Jaunes Rungis IDF




Article publié le 23 Juil 2019 sur Paris-luttes.info