Suite à la manifestation du 9 Mars, un grand nombre de vidéos ont été envoyé à Rebellyon. Pourtant dès la publication de la première, les réactions furent nombreuses pour demander un floutage. Il était trop tard pour enlever celle déjà publiée. Mais, nous avons choisi de ne pas publier les autres. Nous avions en effet jugé, peut être un peu hâtivement, que le parcours de la manif est quadrillé de caméras de surveillance et tous les flics dotés de caméras GoPro et que c’était aux manifestant•es de se masquer. Un floutage des vidéos sur rebellyon apportant un faux sentiment de sécurité. Pour autant, il est vrai qu’une vidéo publiée ici a plus de chance d’être retrouvée par un patron, un chef d’établissement scolaire, un proche ou autres…

Nous avons donc décidé de ne publier que des vidéos avec des gens ayant donné leur accord ou des vidéos floutées. Mais si flouter une photo demande quelques minutes, flouter une vidéo demande de nombreuses heures de travail rendant impossible la publication rapide alors que pendant ce temps la de nombreuses vidéos et photos sont partagées par les pages facebook des militant•es. N’étant pas nombreu•es à maitriser la technique du floutage vidéo, nous invitons tous•tes les motivé•es à venir participer au collectif de contributeur•es pour aider les contributeur•es vidéastes.

D’autre part, la question du floutage a déjà été évoquée dans un vieil article mais une vraie réflexion collective sur le sujet et sur le rapport aux réseaux sociaux et le besoin d’instantanéité de l’info que l’on entretient serait selon nous très importante et salutaire pour le mouvement en cours.

Le collectif d’animation de rebellyon.info