Mars 22, 2021
Par Dijoncter
237 visites


Samedi dernier, nouvelle manifestation contre la loi sĂ©curitĂ© globale et les lois contre le sĂ©paratisme, et prĂšs de 600 personnes dans les rues dijonnaises, avec une certaine teinte rouge pour marquer l’anniversaire des 150 ans de La Commune !

Le rendez-vous Ă©tait donnĂ© Ă  14 heures place de la LibĂ©ration. Juste Ă  cĂŽtĂ©, au thĂ©Ăątre « occupĂ© Â» un autre rendez-vous Ă©tait prĂ©vu pour soutenir la culture.

Le cortĂšge place de la lib’ s’avance alors jusqu’au grand thĂ©Ăątre accompagnĂ© par un sound system de soutien Ă  la Maskarade, d’une banderole « plutĂŽt Communard que kir royal Â» et une cinquantaine de drapeaux rouges en mĂ©moire de la Commune.

On assiste alors Ă  plusieurs prises de parole devant le thĂ©Ăątre et la manif repart. Les gens rassemblĂ©.es devant le thĂ©Ăątre n’ont pas suivi. On est assez surpris.es et un peu agacĂ©.es.

Le cortĂšge prend la route de place de la rep’ puis s’engouffre boulevard Thiers. Petit rappel historique, ce sont les troupes du gouvernement de Thiers, les “Versaillais”, qui ont combattu et rĂ©primĂ© dans un bain de sang la Commune de Paris. Les plaques sont recouvertes par le nom de Louise Michel. Une plaque est dĂ©boulonnĂ©e. Le message est clair, il n’y a pas de place pour un boulevard Thiers Ă  Dijon ou ailleurs. N’en dĂ©plaise Ă  Nathalie Kohenders.

Des collages féministes sont faits tout au long du parcours.

On arrive place du 30 octobre oĂč le vent fait voler les drapeaux rouges, le soleil nous rĂ©chauffe et la techno nous fait bouger. Une personne lit le communiquĂ© des Tanneries aprĂšs l’intrusion des flics samedi 13 mars.

Fin de manif place Wilson, les gens chillent, boivent des coups, les flics sont aux aguets dans les diffĂ©rentes rues. On entend un groupe crier ACAB, puis repris par un autre de l’autre cĂŽtĂ© de la place, puis par d’autres, de plus en plus fort. Les flics ne sont pas venus sur la place, l’ambiance est festive. Le mot est clair, les seuls moyens de passer du bon temps, de se retrouver, de boire des coups entre potes, d’écouter du son fort, c’est en manif’. Alors comme dirait le communiquĂ© de l’espace AutogĂ©rĂ© des Tanneries : Retrouvons-nous dans la rue pour faire mouvement. Ce monde se restreint, alors prenons les espaces qu’il nous reste et repoussons-en les les limites !

JPEG - 965.1 ko

JPEG - 319.7 ko

JPEG - 563.3 ko

JPEG - 552.4 ko

JPEG - 962.1 ko

JPEG - 682 ko

JPEG - 745.6 ko

JPEG - 1009.7 ko

JPEG - 671.8 ko

JPEG - 1 Mo

JPEG - 717.3 ko

JPEG - 915.8 ko

JPEG - 531.6 ko

PNG - 10 Mo

JPEG - 371.1 ko

JPEG - 386.6 ko

JPEG - 566.1 ko

JPEG - 1.4 Mo

JPEG - 710.9 ko

JPEG - 690.7 ko




Source: Dijoncter.info