Ça y est c’est la rentré et les CRS reviennent installer leur système de vidéosurveillance SARISE. Nous en avions parlé longuement l’année dernière.

Cette fois si le système est plus léger que l’année précédente et pour cause, entre temps la mairie a installé beaucoup de caméras fixes pour encore plus nous surveiller. Notamment dans Bouffay, au miroir d’eau ou encore à la croisé des TRAMs. Apparemment l’oppression sécuritaire n’était pas suffisante pour les CRS, qui ajoutent encore des caméras.

Pour l’instant nous en comptons 4 mais il y en a peut être d’autres.
1. Sur le pont près du LU, l’antenne dirige vers le toit de la fac de médecine

2. Sur le toit de la FAC de médecine, une antenne qui reçoit la caméra 1 et une autre qui fait suivre le signal vers le haut de la tour de Bretagne

3. Sur le toit du bâtiment EDF à l’arrêt de TRAM 50 otages, l’antenne dirige vers le toit de la tour de Bretagne.

4. Sur le haut de la tour de Bretagne

La carte provisoire des cams des CRS donne ceci. Comme vous pouvez le voir, c’est une petite partie des caméras nantaises.

Les CRS ont probablement prévu ce système pour la manif du 14 septembre avec une attention particulière pour les 50 otages.

La carte des caméras a été mise à jour pour ajouter celles ci. N’hésitez pas à nous signaler toutes caméras qui n’est pas répertoriée ou tout dispositif de surveillance à contactnantes (@) sous-surveillance.net .

Pour rappel SARISE est un système mobile de vidéosurveillance utilisé par les CRS. Le poste de commandement peut être dans un camion (source).

Sortez couvert·e et faites attention à vous.

—-

Article publié sur https://nantes.sous-surveillance.net/ecrire/?exec=article&id_article=5


Article publié le 13 Sep 2019 sur Nantes.indymedia.org