Après avoir agressé des manifestants le 14 juillet, et s’être enfuit de la manifestation la semaine dernière, la confrontation arrive enfin aujourd’hui.

Une détermination populaire réunissant Gilets Jaunes, autonomes et antifascistes refusent la présence de fascistes dans le cortège.

Après une charge sur la place François Verdier les fascistes reculent en désordre abandonnant leurs camarades.

La nouvelle débâcle des fafs toulousains se poursuit dans une petite rue en marge de la manifestation ou pour mieux s’enfuir.

Ils abandonneront matériels, pancartes, vêtements, et dignité sous les applaudissements de la foule.

Pour en savoir plus les fascistes en question, il y à l’article de fafwatch :

MIDI-PYRÉNÉES – Alliance Mythomane, les identitaires en roue libre !




Source: Iaata.info